Charmés par Long Ma et Kumo

  • Le combat entre le cheval-dragon Long Ma et l'araignée Kumo s'est terminé dans une grande finale de 90 minutes. (Simon Séguin-Bertrand, Le Droit)

    Plein écran

    Le combat entre le cheval-dragon Long Ma et l'araignée Kumo s'est terminé dans une grande finale de 90 minutes.

    Simon Séguin-Bertrand, Le Droit

  • 1 / 24
  • Le combat entre le cheval-dragon Long Ma et l'araignée Kumo s'est terminé dans une grande finale de 90 minutes. (Simon Séguin-Bertrand, Le Droit)

    Plein écran

    Le combat entre le cheval-dragon Long Ma et l'araignée Kumo s'est terminé dans une grande finale de 90 minutes.

    Simon Séguin-Bertrand, Le Droit

  • 2 / 24
  • Le combat entre le cheval-dragon Long Ma et l'araignée Kumo s'est terminé dans une grande finale de 90 minutes. (Simon Séguin-Bertrand, Le Droit)

    Plein écran

    Le combat entre le cheval-dragon Long Ma et l'araignée Kumo s'est terminé dans une grande finale de 90 minutes.

    Simon Séguin-Bertrand, Le Droit

  • 3 / 24
  • Le combat entre le cheval-dragon Long Ma et l'araignée Kumo s'est terminé dans une grande finale de 90 minutes. (Simon Séguin-Bertrand, Le Droit)

    Plein écran

    Le combat entre le cheval-dragon Long Ma et l'araignée Kumo s'est terminé dans une grande finale de 90 minutes.

    Simon Séguin-Bertrand, Le Droit

  • 4 / 24
  • Le combat entre le cheval-dragon Long Ma et l'araignée Kumo s'est terminé dans une grande finale de 90 minutes. (Simon Séguin-Bertrand, Le Droit)

    Plein écran

    Le combat entre le cheval-dragon Long Ma et l'araignée Kumo s'est terminé dans une grande finale de 90 minutes.

    Simon Séguin-Bertrand, Le Droit

  • 5 / 24
  • Le combat entre le cheval-dragon Long Ma et l'araignée Kumo s'est terminé dans une grande finale de 90 minutes. (Simon Séguin-Bertrand, Le Droit)

    Plein écran

    Le combat entre le cheval-dragon Long Ma et l'araignée Kumo s'est terminé dans une grande finale de 90 minutes.

    Simon Séguin-Bertrand, Le Droit

  • 6 / 24
  • Le combat entre le cheval-dragon Long Ma et l'araignée Kumo s'est terminé dans une grande finale de 90 minutes. (Simon Séguin-Bertrand, Le Droit)

    Plein écran

    Le combat entre le cheval-dragon Long Ma et l'araignée Kumo s'est terminé dans une grande finale de 90 minutes.

    Simon Séguin-Bertrand, Le Droit

  • 7 / 24
  • Long Ma passe devant le parlement Canadien. ()

    Plein écran

    Long Ma passe devant le parlement Canadien.

  • 8 / 24
  • Le cheval-dragon passe devant le CNA fraichement rénové. ()

    Plein écran

    Le cheval-dragon passe devant le CNA fraichement rénové.

  • 9 / 24
  • La foule se disperse devant lui. ()

    Plein écran

    La foule se disperse devant lui.

  • 10 / 24
  • Long Ma poursuit sa route. ()

    Plein écran

    Long Ma poursuit sa route.

  • 11 / 24
  • Long Ma poursuit sa route. (Simon Séguin-Bertrand, LeDroit)

    Plein écran

    Long Ma poursuit sa route.

    Simon Séguin-Bertrand, LeDroit

  • 12 / 24
  •  ()

    Plein écran

  • 13 / 24
  • Long Ma poursuit sa route. ()

    Plein écran

    Long Ma poursuit sa route.

  • 14 / 24
  • Un dragon géant animé par des humains de déplace sur la rue elgin et la rue Wellington devant le parlemant canadien et la CNA.Photo : Simon Séguin-Bertrand, LeDroit ()

    Plein écran

    Un dragon géant animé par des humains de déplace sur la rue elgin et la rue Wellington devant le parlemant canadien et la CNA.Photo : Simon Séguin-Bertrand, LeDroit

  • 15 / 24
  • Après un premier face-à-face vendredi après-midi, l'araignée Kumo et le cheval-dragon Long Ma se sont retrouvés en soirée sur le pont Mackenzie-King, où il y a eu affrontement. (Patrick Woodbury, Le Droit)

    Plein écran

    Après un premier face-à-face vendredi après-midi, l'araignée Kumo et le cheval-dragon Long Ma se sont retrouvés en soirée sur le pont Mackenzie-King, où il y a eu affrontement.

    Patrick Woodbury, Le Droit

  • 16 / 24
  • Après un premier face-à-face vendredi après-midi, l'araignée Kumo et le cheval-dragon Long Ma se sont retrouvés en soirée sur le pont Mackenzie-King, où il y a eu affrontement. (Patrick Woodbury, Le Droit)

    Plein écran

    Après un premier face-à-face vendredi après-midi, l'araignée Kumo et le cheval-dragon Long Ma se sont retrouvés en soirée sur le pont Mackenzie-King, où il y a eu affrontement.

    Patrick Woodbury, Le Droit

  • 17 / 24
  • Après un premier face-à-face vendredi après-midi, l'araignée Kumo et le cheval-dragon Long Ma se sont retrouvés en soirée sur le pont Mackenzie-King, où il y a eu affrontement. (Patrick Woodbury, Le Droit)

    Plein écran

    Après un premier face-à-face vendredi après-midi, l'araignée Kumo et le cheval-dragon Long Ma se sont retrouvés en soirée sur le pont Mackenzie-King, où il y a eu affrontement.

    Patrick Woodbury, Le Droit

  • 18 / 24
  • Après un premier face-à-face vendredi après-midi, l'araignée Kumo et le cheval-dragon Long Ma se sont retrouvés en soirée sur le pont Mackenzie-King, où il y a eu affrontement. (Patrick Woodbury, Le Droit)

    Plein écran

    Après un premier face-à-face vendredi après-midi, l'araignée Kumo et le cheval-dragon Long Ma se sont retrouvés en soirée sur le pont Mackenzie-King, où il y a eu affrontement.

    Patrick Woodbury, Le Droit

  • 19 / 24
  • Long Ma veut récupérer son temple sacré dérobé par Kumo, ce qui lui rendra ses ailes, brulées par l'araignée, selon le scénario de La Machine. (Patrick Woodbury, Le Droit)

    Plein écran

    Long Ma veut récupérer son temple sacré dérobé par Kumo, ce qui lui rendra ses ailes, brulées par l'araignée, selon le scénario de La Machine.

    Patrick Woodbury, Le Droit

  • 20 / 24
  • Long Ma veut récupérer son temple sacré dérobé par Kumo, ce qui lui rendra ses ailes, brulées par l'araignée, selon le scénario de La Machine. (Patrick Woodbury, Le Droit)

    Plein écran

    Long Ma veut récupérer son temple sacré dérobé par Kumo, ce qui lui rendra ses ailes, brulées par l'araignée, selon le scénario de La Machine.

    Patrick Woodbury, Le Droit

  • 21 / 24
  • Long Ma veut récupérer son temple sacré dérobé par Kumo, ce qui lui rendra ses ailes, brulées par l'araignée, selon le scénario de La Machine. (Etienne Ranger, Le Droit)

    Plein écran

    Long Ma veut récupérer son temple sacré dérobé par Kumo, ce qui lui rendra ses ailes, brulées par l'araignée, selon le scénario de La Machine.

    Etienne Ranger, Le Droit

  • 22 / 24
  • Long Ma veut récupérer son temple sacré dérobé par Kumo, ce qui lui rendra ses ailes, brulées par l'araignée, selon le scénario de La Machine. (Etienne Ranger, Le Droit)

    Plein écran

    Long Ma veut récupérer son temple sacré dérobé par Kumo, ce qui lui rendra ses ailes, brulées par l'araignée, selon le scénario de La Machine.

    Etienne Ranger, Le Droit

  • 23 / 24
  • Long Ma veut récupérer son temple sacré dérobé par Kumo, ce qui lui rendra ses ailes, brulées par l'araignée, selon le scénario de La Machine. (Etienne Ranger, Le Droit)

    Plein écran

    Long Ma veut récupérer son temple sacré dérobé par Kumo, ce qui lui rendra ses ailes, brulées par l'araignée, selon le scénario de La Machine.

    Etienne Ranger, Le Droit

  • 24 / 24

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le théâtre urbain La Machine a connu un succès monstre vendredi alors que des milliers de personnes ont arpenté les rues du centre-ville d'Ottawa avec Long Ma et Kumo, les deux vedettes du spectacle évoluant dans l'espace public.

Le secteur de l'hôtel de ville était bondé en matinée pour assister au réveil de Long Ma, le cheval-dragon de 12 mètres de hauteur pesant 45 tonnes.

Le scénario n'aurait pu être mieux écrit. Musique et chants autochtones ont précédé le réveil de la gigantesque bête mécanique. Tranquillement, de la fumée commence à s'échapper de ses narines. Ses grands yeux orange s'ouvrent. Long Ma reprend tranquillement ses esprits. Il regarde autour de lui, puis se dirige tranquillement vers la vasque d'Ottawa 2017 sur laquelle il crache son feu pour allumer le monument emblématique.

Long Ma, grâce au doigté de ses manipulateurs, prend la rue Laurier et part à la découverte de la capitale canadienne à la recherche de l'araignée géante Kumo. Après tout, c'est sa première présence en Amérique du Nord.

Tania Claes, de Gatineau, était parmi les milliers de personnes venues assister à cet événement aussi impressionnant qu'ensorcelant. « C'est extraordinaire que la ville ait ça. Ça attire plein de gens, ça apporte beaucoup à la communauté, et c'est fascinant de voir ces grandes machines », a expliqué Mme Claes, qui avait assisté jeudi soir au réveil de l'autre bête, Kumo, à la cathédrale Notre-Dame sur la rue Sussex. « Je trouve ça magique. C'est magique à regarder. Technologiquement, c'est extraordinaire », a-t-elle continué.

Long Ma a continué sa marche sur la rue Elgin. Sjors Reijers était avec ses deux jeunes enfants devant le Centre national des arts où il a vu le cheval-dragon déambuler tout juste devant lui. « Mes enfants avaient un peu peur, mais je leur ai rappelé qu'il n'était pas réel, a expliqué M. Reijers. Il y avait beaucoup de bruit, il y avait de la basse, de la musique, il crachait de la fumée, de la bruine s'échappait de lui. C'était une expérience pas mal extraordinaire », a-t-il ajouté.

En passant devant le Château Laurier, le cheval-dragon a dû composer avec des feux de circulation et des panneaux de signalisation comme obstacles, mais ses manipulateurs l'ont manoeuvré délicatement. Malgré tout, Long Ma est agacé par la situation, et rugit.

Une marée humaine a suivi les pas du cheval-dragon de l'hôtel de ville jusqu'au Musée des beaux-arts du Canada, où Kumo roupillait, en passant par le marché By.

Long Ma a interagi avec des gens venus l'observer dans un stationnement étagé, leur crachant de l'eau au visage.

Joanne, une Ottavienne dans la foule, s'est dite envoutée par le cheval-dragon jaune. « Je l'aime. J'aime la façon dont il est bâti. La musique qui l'accompagne ajoute beaucoup au spectacle et accroche les gens », a-t-elle indiqué.

Après une sieste sur l'heure du midi, Long Ma s'est tranquillement dirigé vers Kumo sur l'esplanade du Musée. En arrivant à sa hauteur, Long Ma avait l'esprit à la confrontation. Il lui a envoyé boucane, feu et eau. C'est alors que Kumo s'est réveillé pour riposter en lui crachant de l'eau au visage. La musique interprétée en direct par plusieurs musiciens accentue l'effet dramatique de la scène. La foule est conquise.

Selon le scénario de La Machine, Long Ma veut récupérer son temple sacré dérobé par Kumo, ce qui lui rendra ses ailes, brûlées par l'araignée, d'où les confrontations entre les deux protagonistes.

Les machines ont ensuite marché dans les rues du marché By et du centre-ville.

Les gens captaient des images et des égoportraits sur leur caméra et leur téléphone intelligent pour graver un des événements phares des célébrations du 150e anniversaire de la Confédération canadienne dans la capitale.

Long Ma et Kumo passeront la fin de semaine à Ottawa, et vont se croiser à nouveau dans les rues de la ville.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer