Un premier site d'injection supervisée à Ottawa autorisé

«Nous sommes ravis de la décision de Santé... (Etienne Ranger, Le Droit)

Agrandir

«Nous sommes ravis de la décision de Santé Canada», a indiqué Luc Cormier, infirmier au Centre de santé communautaire Côte-de-Sable.

Etienne Ranger, Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Santé Canada a donné mercredi le feu vert au Centre de santé communautaire Côte-de-Sable pour exploiter le premier site d'injection supervisée à Ottawa. L'agence fédérale étudie d'ailleurs deux autres propositions pour de tels sites dans d'autres quartiers de la capitale.

La direction du Centre de santé situé sur la rue Nelson à l'angle de la rue Rideau travaille depuis plusieurs années pour obtenir l'autorisation d'offrir le service.

«Nous sommes ravis de la décision de Santé Canada, a indiqué Luc Cormier, infirmier et coordonnateur pour le service d'injection supervisée au Centre de santé communautaire Côte-de-Sable. Pour nos clients, c'est un service essentiel. Eux aussi militent depuis plusieurs années pour l'ouverture d'un tel service parce que les gens n'ont pas nécessairement d'endroits sécuritaires où ils peuvent s'injecter des drogues.»

Un tel centre vise notamment à réduire les décès par surdose d'opioïde, à diminuer la propagation de maladies transmissibles et les infections, ainsi qu'à aider les personnes ayant peu de ressources ou qui ont un accès limité aux services de santé, comme les sans-abri. En général, les gens qui s'injectent des drogues utilisent de l'héroïne, du fentanyl et du crack.

Le site devrait être en service en octobre. Il y aura cinq stations dans une salle d'injection. Les toxicomanes pourront voir une infirmière qui pourra leur donner des conseils sur comment s'injecter de manière sécuritaire, et qui pourra les diriger vers des services de santé et sociaux.

«C'est pour éviter que les gens soient forcés de s'injecter dans la communauté sous les yeux du public, a continué M. Cormier. Nous sommes un endroit légal, hygiénique où ils peuvent s'injecter leur drogue avec supervision d'un infirmier ou d'une infirmière. Si les gens veulent réduire leur consommation ou l'arrêter, ils pourront s'inscrire à un programme de traitement. Il y aura quelqu'un à quelques pas d'eux qui pourra les aider et les acheminer vers les services.»

Deux autres sites de consommation pourraient voir le jour alors que Les Bergers de l'Espoir et le Centre de santé communautaire Somerset Ouest ont déposé des propositions à Santé Canada. Le maire d'Ottawa, Jim Watson, n'a jamais été un fervent de ce type de service, préférant que l'argent soit orienté pour les traitements des personnes souffrant de dépendances. 

«Je suis aussi préoccupé pour une hausse potentielle de la criminalité près de ces endroits. Nous avons remis entre les mains du Conseil de santé d'Ottawa la responsabilité de ces décisions en matière de santé. Celui-ci a appuyé le projet de la Côte-de-Sable pour un site d'injection. Je souhaite vivement que mes craintes ne se matérialisent pas et que ces citoyens obtiennent l'aide qu'ils ont besoin pour surmonter leurs problèmes de dépendances», a indiqué le maire dans une déclaration écrite.

La ministre fédérale de la Santé, Jane Philpott, s'est réjouie de l'autorisation d'un site d'injection supervisée dans la capitale, précisant qu'il contribuera à la lutte contre la crise de surdoses. «Nous sommes déterminés à collaborer avec tous les partenaires au pays pour endiguer cette crise, et les sites de consommation supervisée font partie intégrante de notre intervention globale», a expliqué la ministre par voie de communiqué.

Une recherche menée dans la communauté a permis de déterminer qu'environ 85 % des personnes qui s'injectent des drogues qui ont été interrogées lors de l'étude pensaient utiliser les services.

«Par contre, l'étude nous a dit que les gens ne seraient pas portés à se déplacer pour plus de 10 minutes pour avoir accès au site», a précisé M. Cormier.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer