Un investissement de 60 millions $ pour le traitement de l'eau

Le maire d'Ottawa, Jim Watson, prend un verre... (Patrick Woodbury, Le Droit)

Agrandir

Le maire d'Ottawa, Jim Watson, prend un verre d'eau du robinet en compagnie du ministre de l'Infrastructure de l'Ontario, Bob Chiarelli, et du député fédéral d'Ottawa-Sud, David McGuinty.

Patrick Woodbury, Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Se targuant d'avoir l'une des meilleures eaux potables en province, la Ville d'Ottawa pourra moderniser davantage ses infrastructures de traitement de l'eau alors que 18 nouveaux projets pourront se concrétiser grâce à une entente tripartite totalisant 60,4 millions $ annoncée mardi.

Le gouvernement fédéral octroie jusqu'à 50 % du financement, soit 30,2 millions $, alors que le gouvernement provincial s'engage à fournir le quart de la facture (15,1 millions $) pour ces projets approuvés dans le cadre du Fonds pour l'eau potable et le traitement des eaux usées (FEPTEU). La municipalité complète le financement avec une somme identique à ce qu'accorde l'Ontario. 

La capitale fédérale pourra entre autres réaliser avec ce financement un projet d'amélioration du chauffage, de la ventilation et de la climatisation au Centre environnemental Robert O. Picard (18 millions $), situé aux abords de la rivière des Outaouais, en plus de la construction de la nouvelle installation de gestion des eaux pluviales et de dépôt de la neige de New Carp, dans l'ouest de la ville (10,9 millions $). 

Parmi les autres projets d'importance, notons le projet de construction d'égouts sanitaires et de conduites d'aqueduc dans le secteur des rues Cyr, Jeanne-Mance et Savard, dans le secteur Vanier (8,2 millions $). Plus de 70 ponceaux seront aussi remplacés partout sur le territoire dans le but d'améliorer le drainage et de protéger les infrastructures routières (7,4 millions $). 

Tous les projets, qui avaient déjà obtenu l'aval du conseil municipal, sont soit déjà entamés ou le seront dans les prochains mois.

En présence du ministre de l'Infrastructure de l'Ontario, Bob Chiarelli, et du député fédéral d'Ottawa-Sud, David McGuinty, le maire Jim Watson a salué la concertation entre tous les paliers gouvernementaux pour offrir une eau propre et fiable, en plus de protéger les cours d'eau et écosystèmes. 

« Sans ce travail d'équipe, notre ville n'aurait jamais accompli autant de projets en un aussi court laps de temps », a-t-il commenté.

Déversements

La Ville d'Ottawa soutient que ces investissements ne permettront pas d'abaisser de façon notable la quantité d'eau souillée déversée dans la rivière des Outaouais lors de pluies diluviennes, un phénomène qui s'est d'ailleurs aggravé lors des inondations historiques qui ont touché la région récemment.

C'est plutôt la réalisation de tunnels de captage des eaux usées, projet annoncé l'automne dernier et dont la construction a déjà débuté, qui aura pour effet d'améliorer la situation.

Le nouveau système devrait être opérationnel d'ici le milieu de l'année 2020. 

Pour l'instant, 49 nouveaux projets ont été approuvés dans 17 collectivités ontariennes. Ottawa obtient la plus grande part du gâteau de la somme, mais d'autres municipalités comme La Nation (430 000 $), dans l'Est ontarien, pourront aussi en bénéficier.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer