La grande métamorphose se poursuit au Musée des sciences et de la technologie

Le président par intérim du conseil des Musées... (Patrick Woodbury, Le Droit)

Agrandir

Le président par intérim du conseil des Musées des sciences et de la technologie, Fernand Proulx.

Patrick Woodbury, Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Paul Gaboury
Le Droit

À sept mois de sa réouverture, le décompte avance rapidement pour toute l'équipe du Musée des sciences et de la technologie qui s'affaire à compléter la métamorphose afin d'en mettre plein la vue aux visiteurs, petits et grands, dès novembre prochain à l'occasion de son 50e anniversaire.

Pendant que les travailleurs s'activent à compléter l'extérieur de l'ancienne boulangerie devenue Musée en 1967, le travail à l'intérieur en prévision d'accueillir les 11 expositions est déjà amorcé par les équipes responsables.

À la suite d'un investissement de 80 millions $, les nouvelles installations ultra moderne du boulevard St-Laurent compteront plus de 7 400 mètres carrés (80 000 pieds carrés) d'espace d'exposition, dont une salle temporaire capable d'accueillir des expositions en provenance du monde entier.

« Toutes les 11 expositions seront prêtes pour novembre » a indiqué la directrice générale du Musée des sciences et de la technologie, Christina Tessier.

Lors de la visite, les responsables ont dévoilé les grandes lignes de l'exposition La vapeur : un monde en mouvement qui relatera l'histoire des trains à vapeur au Canada, et les transformations qu'ils ont permis. 

Les quatre locomotives emblématiques, CN 6400, CP 3100, CP 858 et CP 2126 seront les vedettes de cette exposition, avec quatre maquettes de navire, une maquette de soufflerie et une machine à triple expansion encore fonctionnelle. 

Un kiosque de réalité virtuelle où on redonnera vie à la cabine de la locomotive CN 6400 permettre aux visiteurs de faire l'expérience de la conduite du train dans un cadre interactif.

Exposition pour enfants

Fernand Proulx, président par intérim du conseil des Musées des sciences et de la technologie, était aussi heureux d'annoncer la contribution de 200 000 $ de l'entreprise Michelin, qui permettra l'aménagement d'une aire spéciale où les enfants pourront explorer de façon interactive l'univers des véhicules et du mouvement. Ce sera la première fois que le Musée aménage un espace consacré uniquement aux jeunes enfants, soit la Galerie des enfants. La très populaire Cuisine bizarre sera aussi toujours au programme avec toutes les autres nouveautés.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer