Un projet qui divise sur la rue Bank

Le projet de futur édifice sur la rue... (Courtoisie)

Agrandir

Le projet de futur édifice sur la rue Bank «ne fait aucun sens», selon le maire d'Ottawa, Jim Watson.

Courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Droit

Le conseil municipal d'Ottawa a approuvé une modification de zonage permettant la construction d'un immeuble de huit étages sur la rue Bank, mercredi, malgré l'opposition du maire Jim Watson et du conseiller David Chernushenko.

Le projet prévoit la construction d'un immeuble polyvalent de huit étages abritant des commerces au rez-de-chaussée et des utilisations de maison de retraite et d'établissement de soins pour bénéficiaires internes, sur le terrain des 890 et 900, rue Bank. Selon le maire et le conseiller du quartier Capitale, cet immeuble ne correspond pas à l'image du quartier Glebe, puisque les bâtiments qu'on y trouve déjà ne comportent pas plus que deux ou trois étages.

« C'est ce qui donne un cachet au quartier, affirme Jim Watson. Un bâtiment de quatre étages pourrait être compatible, mais huit étages, c'est trop. Ça ne fait aucun sens. »

Pour le conseiller Chernushenko, cet édifice très urbain n'a pas sa place au milieu de l'architecture « traditionnelle » et rustique de cette rue.

« La réalité, c'est qu'il y a quelque chose de très unique, très spécial, dans le quartier, insiste-t-il. C'est pour ça que les gens viennent dans le Glebe : parce que ce n'est pas comme toutes les autres rues. »

À son avis, cet immeuble « éroderait le patrimoine » et « minerait une partie de notre histoire ». M. Chernushenko espère que le développeur changera d'idée ou modifiera ses plans de construction.

Marika Bellavance, collaboration spéciale




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer