Ottawa lutte contre les surdoses

Les consommateurs de drogues sont à risque de... (La Presse canadienne)

Agrandir

Les consommateurs de drogues sont à risque de surdose au fentanyl, même s'ils consomment en petite quantité.

La Presse canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Plus d'une cinquantaine de trousses de naloxone - qui permettent de sauver une vie lors d'une surdose de drogue - ont été distribuées aux résidents d'Ottawa depuis le début du mois de décembre. L'accessibilité au produit doit être accrue afin de prévenir les cas de surdose, selon des organismes qui travaillent auprès de cette clientèle.

«On sait qu'il y a du fentanyl à Ottawa. Quand on regarde le nombre de morts en forte hausse en Colombie-Britannique, on craint une situation similaire ici. On veut être proactif dans notre démarche», explique Luc Cormier, infirmier autorisé au Centre de santé communautaire Côte-de-Sable.

La trousse est efficace pour les personnes qui consomment de la drogue, et leurs proches. Toutefois, les gens éprouvent une certaine réticence à s'en procurer une, de peur de se faire juger.

«Il y a de la stigmatisation face à la consommation de la drogue et c'est une barrière pour certaines personnes quand vient le temps de se procurer une trousse. On ne veut pas créer de peur, mais on sait qu'il y a du fentanyl à Ottawa. [...] On a souvent des discussions pour savoir si, par exemple, on devrait mettre des trousses de naloxone dans les clubs et lors des festivals, un peu comme c'est le cas avec les défibrillateurs. Ça permettrait de rejoindre plus de gens et de prévenir des décès», soutient M. Cormier.

Les consommateurs de drogues sont à risque de surdose au fentanyl, même s'ils consomment en petite quantité, puisque cet opioïde est incolore, inodore et sans saveur. N'importe quelle drogue peut être mélangée avec du fentanyl, comme l'héroïne, la cocaïne et le crack. 

De son côté, le président du Conseil de santé d'Ottawa a publié une lettre ouverte, quelques jours avant les célébrations du Nouvel An. Shad Qadri invitait la population à se munir d'une trousse de naloxone, disponible gratuitement auprès de Santé publique Ottawa, de certaines pharmacies sur le territoire de la ville, du Centre de santé communautaire Côte-de-Sable et de l'Hôpital d'Ottawa. 

«Je veux attirer votre attention sur un problème de santé qui pourraient changer votre vie et celle des gens qui vous sont chers en quelques secondes - le fentanyl. La plus petite quantité de cette drogue peut vous tuer», a-t-il écrit.

Selon les données les plus récentes de Santé publique Ottwa, 48 Ottaviens sont décédés à la suite d'une surdose de drogue en 2015. Parmi ces cas, 29 surdoses étaient dues à des opioïdes et 14 au fentanyl.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer