Réduire la vitesse près des écoles

Bob Monette veut inciter les automobilistes à respecter... (Etienne Ranger, Le Droit)

Agrandir

Bob Monette veut inciter les automobilistes à respecter la limite de vitesse près des écoles du quartier Orléans.

Etienne Ranger, Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dix-neuf radars pédagogiques seront installés près des écoles du quartier Orléans.

Le conseiller du secteur, Bob Monette, a décidé d'aller de l'avant avec cette mesure afin d'inciter les automobilistes à lever le pied près des écoles et ainsi assurer la sécurité des écoliers.

Les radars afficheront la vitesse à laquelle les automobilistes roulent avec la mention « ralentir ». 

« C'est une mesure importante pour la communauté. Je veux m'assurer que les enfants sont protégés au maximum quand ils vont à l'école, explique M. Monette. Les conseillers reçoivent toujours des plaintes pour la vitesse des autos, spécialement proche des écoles. »

Le conseiller est clair, aucune photo des contrevenants ne sera prise et les données ne seront pas enregistrées. L'objectif est de sensibiliser les usagers de la route. 

Toutefois, M. Monette soutient que l'information pourrait permettre à une direction d'école d'interpeller les policiers si on remarque que les voitures sont nombreuses à rouler vite.

Le conseiller d'Orléans utilisera 55 000 $ de son budget discrétionnaire afin de financer l'installation. L'argent permettra également de peindre des marques sur la chaussée devant les établissements scolaires.

Les panneaux ont été commandés et devraient être installés d'ici le mois de mars prochain.

L'an dernier, Bob Monette a placé un panneau afficheur de vitesse devant l'école catholique Convent Glen dans le cadre d'un projet pilote. Face au succès enregistré au cours de la dernière année, M. Monette a décidé d'étendre l'idée à l'ensemble de son quartier.

D'ailleurs, deux panneaux mobiles sont disponibles dans son secteur et sont installés lorsque les citoyens formulent des plaintes.

Des discussions seront amorcées au cours des prochaines semaines avec les différentes directions d'école afin de cerner les besoins et d'installer les panneaux à un endroit stratégique.

Le Conseil des écoles publiques de l'Est de l'Ontario (CEPEO) compte cinq établissements d'enseignement dans le quartier Orléans. 

« La sécurité est toujours une priorité, se réjouit Mathieu Vachon, surintendant de l'éducation responsable de la sécurité et du bien-être des élèves au CEPEO. On sait que particulièrement le matin et en fin de journée les écoles sont des zones très achalandées. [...] Il y a toutes sortes de mesures mises en place pour assurer la sécurité des élèves, comme la surveillance du personnel et le programme de brigadiers. »

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer