Une tempête de 2,5 millions $ pour Ottawa

La Ville d'Ottawa assure que l'ensemble de ses... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

La Ville d'Ottawa assure que l'ensemble de ses rues devraient être nettoyées dans un délai de 48 heures.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Une tempête de neige comme celle de lundi coûte près de 2,5 millions $ à la Ville d'Ottawa, alors qu'environ 20 cm de neige sont tombés sur la capitale.

La première grosse bordée de neige a compliqué les déplacements sur les routes de la région. Depuis 17 h dimanche, les équipes de déneigement de la Ville d'Ottawa étaient à pied d'oeuvre afin d'assurer le déblaiement des artères principales et l'épandage du sel et du sable.

La priorité est donnée aux rues principales, à l'autoroute et au Transitway. Six heures après le début de la tempête, les équipes s'attaquent aux routes secondaires et les rues résidentielles sont déblayées 10 heures après les premiers flocons. 

En tout, les équipes doivent nettoyer près de 6000 km d'artères, l'équivalent d'une route à deux voies entre Halifax et Vancouver.

« Tout devrait être nettoyé d'ici mercredi. Ça prend une journée après la fin de la neige pour tout déblayer », explique Luc Gagné, gestionnaire du service des routes à la Ville d'Ottawa qui avait convoqué les médias afin d'expliquer aux journalistes les efforts de son service en matière de déneigement.

L'outil web « Où est mon chasse-neige ? » ne fonctionne plus cette année. Les citoyens d'Ottawa sont invités à composer le 3-1-1 s'ils ont une plainte à formuler.

Un mois de décembre particulièrement enneigé

Environnement Canada enregistrait une accumulation au sol entre 15 et 20 cm dans la région d'Ottawa-Gatineau en fin d'après-midi, lundi. La municipalité de Chelsea en a quant à elle reçu près de 30 cm.

« C'est un début de saison hivernale enneigé, le plus enneigé depuis au moins cinq ans », souligne Marie-Ève Giguère, météorologue pour Environnement Canada. 

L'an passé, à pareille date, aucune accumulation au sol n'était enregistrée. Depuis le début du mois de décembre, 34,4 cm se sont empilés sur la région de la capitale nationale.

Les météorologues surveillent un autre important système qui pourrait déferler sur la région avec un mélange de précipitations, samedi prochain. 

Le mercure sera à la baisse au cours des prochains jours. Il devrait osciller autre de -20 degrés Celsius jeudi et vendredi.

« Ceux qui s'attendent à un mois de décembre comme l'an dernier où il faisait presque 20 degrés la veille de Noël, c'est raté », affirme Mme Giguère.

Neige et retards dans la capitale

Quelques sorties de route - et plusieurs retards - ont ponctué la journée enneigée de lundi, en Outaouais et dans l'Est ontarien.

Les autoroutes 50 et 417 se sont transformées en stationnement pendant l'heure de pointe matinale.

Les précipitations de neige ont compliqué les déplacements sur les routes de la grande région de la capitale fédérale, pendant la majeure partie de la journée.

Le transport scolaire a été annulé à Ottawa et dans l'Est ontarien, mais les écoles sont demeurées ouvertes. Les services d'urgence ont été appelés à intervenir lors de quelques sorties de route, mais personne n'avait subi de blessures graves, en fin d'après-midi. Cette tempête a laissé environ 20 cm de neige sur son passage.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer