Après l'accident, des recommandations

Des travailleurs évacués à la suite de l'accident... (Etienne Ranger, archives LeDroit)

Agrandir

Des travailleurs évacués à la suite de l'accident survenu sous terre sur le chantier du tunnel du train léger, jeudi à Ottawa.

Etienne Ranger, archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le ministère du Travail de l'Ontario demande à la Ville d'Ottawa de ne pas toucher à la zone où est survenu le détachement d'un morceau de béton dans le tunnel du train léger à Ottawa, jeudi soir.

Le consortium Rideau Transit Group (RTG), qui a conçu le projet, collabore à l'enquête du ministère. Vendredi, le service des communications de la Ville d'Ottawa a fourni peu de détails sur la situation, indiquant seulement que « des travaux devraient reprendre aussi tôt que possible ».

Cette demande du ministère du Travail fait partie des directives formulées dans les heures suivant l'incident survenu sous l'intersection des rues Laurier et Waller.

Trois travailleurs, dont un a été blessé à la main, étaient dans le tunnel lorsqu'un morceau de béton s'est détaché de la paroi souterraine. La Ville refuse de parler d'un « effondrement », mais plutôt d'un « accident de travail ».

Les responsables du chantier doivent remettre de la documentation pour permettre au ministère de mener son enquête, et préciser les circonstances de l'incident.

Vendredi après-midi, les travaux étaient toujours suspendus à cet endroit, pour des raisons de sécurité.

Il semble que les travailleurs étaient affairés à appliquer du béton sur une paroi du tunnel, près du portail est, lorsque l'incident est survenu.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer