Davantage d'autobus aux heures de pointe

Les usagers du transporteur public doivent s'attendre à... (Patrick Woodbury, Archives Le Droit)

Agrandir

Les usagers du transporteur public doivent s'attendre à une hausse des tarifs de 1,25%.

Patrick Woodbury, Archives Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les autobus d'OC Transpo seront plus nombreux sur les routes aux heures de pointe dans 12 secteurs de la ville d'Ottawa afin de répondre à la demande en hausse.

Dix-sept nouveaux autobus s'ajouteront à la flotte existante pour la somme de 18,4 millions $. 

Le directeur général, John Manconi, précise qu'il s'agit du premier investissement important en vue de l'expansion du service dans les secteurs en pleine croissance depuis de nombreuses années.

M. Manconi a présenté les grandes lignes de son budget 2017, mercredi, à la Commission du transport en commun. Le budget total de fonctionnement d'OC Transpo doit s'établir à 503,3 millions $ l'an prochain.

Les usagers d'OC Transpo devront s'attendre à débourser plus à compter du 1er janvier 2017. 

Le transporteur public prévoit une hausse de 1,25 % de ses tarifs dès la nouvelle année et proposera une nouvelle grille tarifaire. De plus, le laissez-passer U-Pass augmentera de 2,5 % à compter de septembre prochain.

Selon les données présentées par OC Transpo, l'achalandage prévu en 2017 s'établit à 96,7 millions de déplacements pour le service conventionnel et à 800 000 pour le service Para Transpo.

PHOTO DAVID BOILY, LA PRESSE - Montreal ---... (Archives, La Presse) - image 2.0

Agrandir

PHOTO DAVID BOILY, LA PRESSE - Montreal --- Visite au parc de la Yamaska pour une serie sur les plus beaux campings du Quebec. Valerie Blagrave-Therrien et Alexandre Yvan de Bordes -10 juin 2016 -VOY # 825891

Archives, La Presse

Camping en ville pour le 150e

Le camping sera autorisé sur 11 sites identifiés par la Ville d'Ottawa, du 29 juin au 4 juillet 2017, dans le cadre des célébrations du 150e anniversaire de la Confédération.

Le conseil municipal a donné le feu vert à la mesure qui doit permettre d'accueillir un plus grand nombre de touristes dans la capitale lors des célébrations de la fête du Canada, alors que la majorité des hôtels ont presque atteint leur capacité maximale.

Les 11 emplacements, majoritairement des stationnements extérieurs et des espaces verts, pourront accueillir des tentes et des véhicules motorisés. Près de 1000 espaces de camping seront ainsi créés.

Le conseil municipal a adopté une grille tarifaire pour le camping urbain, mercredi. Les coûts varieront de 50 à 175$ la nuit, selon le type d'hébergement pour les billets achetés pendant la période de prévente, du 16 janvier au 28 février 2017. Ensuite, les sites seront vendus entre 65 et 210$ la nuit, du 1er mars au 28 juin. Le but est de rendre l'opération à coût nul pour la Ville.

Les 11 sites sont le musée-village du patrimoine de Cumberland, le complexe récréatif Bob-MacQuarrie, le complexe récréatif Ray-Friel, le centre communautaire Richelieu-Vanier, le complexe récréatif St-Laurent, le Sportsplex de Nepean, l'aréna Earl-Armstrong et parc Trillium, le centre de loisirs de Kanata, le centre récréatif Jim-Durrell, l'aréna Tom-Brown et le complexe récréatif Goulbourn.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer