Budget d'Ottawa

La cible d'augmentation de 2% toujours en vue

Le maire d'Ottawa, Jim Watson... (Patrick Woodbury, Archives Le Droit)

Agrandir

Le maire d'Ottawa, Jim Watson

Patrick Woodbury, Archives Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le maire d'Ottawa, Jim Watson, militait encore cette année pour que la hausse de l'impôt foncier des contribuables ne dépasse pas le cap des 2% en 2017. 

En présentant mercredi un budget préliminaire équilibré de 3,267 milliards $ en vue de l'exercice financier de 2017, le maire Watson estime que son administration y parviendra. 

Selon le plan proposé, un contribuable moyen devra s'attendre à une hausse de 72$ à son compte d'impôts fonciers en milieu urbain pour une maison évaluée à 395 400$. De plus, l'augmentation des redevances pour les services d'eau et d'égout est limitée à 5%.

Les citoyens à faible revenu obtiendront un coup de pouce. Ils auront droit à un tarif réduit pour utiliser le transport en commun, tel qu'annoncé en octobre dernier. Le budget préliminaire prévoit la création d'un laissez-passer EquiPass qui propose un rabais de 50% par rapport au coût du laissez-passer mensuel régulier pour adulte - qui s'établira à 113,75$ en 2017. Les personnes à faible revenu pourront se procurer la nouvelle passe au coût de 57$ par mois dès le 1er avril.

Plus tôt en matinée, des membres de l'organisme Faire compter les voix ont manifesté devant l'hôtel de ville afin de dénoncer le tarif pour les démunis. Selon eux, le laissez-passer mensuel ne devrait pas coûter plus de 41,75$.

«Je pense qu'une réduction de 50% est juste, équitable et abordable, soutient le maire Watson. C'est le prix que la Ville est capable de payer pour cette subvention. [...] Si la province ajoute des fonds supplémentaires, nous serons en mesure de baisser le tarif.»

Afin de répondre à la demande des organismes communautaires qui réclament davantage d'argent pour répondre aux besoins croissants, le Ville prévoit verser 610 000$ aux fournisseurs de services sociaux. Ces derniers demandaient une enveloppe budgétaire de 500 000$.

Sécurité routière

Ottawa prévoit aussi de nouvelles mesures afin d'accroître la sécurité sur les routes. L'objectif est de fournir un réseau cyclable et piétonnier sécuritaire. En tout, 8,4 millions $ seront consacrés à l'infrastructure cyclable et 1,5 million $ servira à améliorer la mobilité des piétons.

De plus, la Ville réitère son engagement à embaucher 25 nouveaux policiers et 24 paramédics l'an prochain.

L'hiver est synonyme de maux de tête pour l'administration Watson. Chaque année, elle peine à boucler le budget des travaux hivernaux. Pour répondre au déficit, le budget prévoit une hausse de 4,5 millions $ afin d'assurer l'argent nécessaire pour déneiger les rues de la capitale, entre autres.

«Je pense que les finances de la Ville sont plus solides qu'il y a deux ans. Malheureusement, c'était nécessaire pour nous de faire des choix difficiles pour y arriver. Nous avons coupé presque 200 postes à la Ville, mais maintenant nous sommes dans une position plus positive. Deuxièmement, je pense que le support que nous recevons du provincial et du fédéral nous aide beaucoup », a souligné le maire Watson.

D'ici l'adoption du budget le 14 décembre, les Ottaviens pourront donner leur avis lors de diverses rencontres publiques.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer