Ottawa veut renforcer la sécurité des élèves marcheurs

La Ville d'Ottawa tente de mettre en place des mesures afin d'assurer la... (Etienne Ranger, Archives LeDroit)

Agrandir

Etienne Ranger, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La Ville d'Ottawa tente de mettre en place des mesures afin d'assurer la sécurité des enfants qui se rendent à l'école à pied. Certains changements pourraient être apportés, comme la réduction de la limite de vitesse ou encore le projet pilote de radars photo dans les zones scolaires.

La Ville attend toujours le feu vert de la province afin d'installer des radars photo dans les zones scolaires. Le président du Comité des transports, Keith Egli, est confiant. Selon lui, une réponse positive devrait arriver au cours de l'année 2017. 

«Nous allons devoir étudier les détails et évaluer comment le projet fonctionnera. L'idée de commencer avec les zones scolaires c'est pour réduire la vitesse et assurer la sécurité», explique Philippe Landry, directeur du Service de la circulation. 

M. Egli ajoute que la majorité des plaintes reçues par les conseillers concernent la vitesse à proximité des écoles, d'où l'idée de commencer le projet pilote près des établissements scolaires.

Inquiétudes

De son côté, la conseillère Catherine McKenney a soulevé des inquiétudes sur les mesures prises afin de réduire la limite de vitesse près des écoles. Elle a demandé aux gestionnaires du Service de la circulation si on ira plus loin qu'installer une simple pancarte avec une limite de vitesse réduite, par exemple.

«Changer une pancarte de vitesse sans changer l'environnement c'est sûr que c'est plus difficile d'obtenir un vrai changement de cette façon», acquiesce M. Landry mentionnant que la Ville doit se pencher sur un rapport au cours de la prochaine année afin de maximiser les changements. 

Le Comité des transports a reçu le rapport d'initiatives pour la sécurité des enfants qui se rendent à l'école à pied, mercredi.

Parmi les mesures mises en place, on dénombre des autobus scolaires pédestres. Le programme pédibus, instauré dans huit écoles en 2014-2015, a été étendu à quatre autres établissements le printemps dernier. Plus de 80% des parents ont observé des améliorations en matière de sécurité et de condition physique.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer