Tunnel sous le centre-ville: une facture de 2 milliards $

Un tunnel reliant le pont Cartier-Macdonald à l'autoroute 417 pour désengorger... (123RF/kodda)

Agrandir

123RF/kodda

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Un tunnel reliant le pont Cartier-Macdonald à l'autoroute 417 pour désengorger le centre-ville d'Ottawa coûterait jusqu'à deux milliards de dollars. C'est la conclusion de l'étude de faisabilité menée par Ottawa, dont les grandes lignes ont été publiées mercredi.

La population sera appelée à se prononcer sur le projet cet automne. En attendant, elle peut consulter le rapport détaillé sur le site internet de la Ville.

Le tunnel vise à retirer entre 20 000 et 25 000 voitures et camions par jour du centre-ville. Les plaintes sur la trop grande présence de poids lourds au centre-ville sont monnaie courante depuis plusieurs années.

Le projet est «techniquement possible», selon cette étude menée par Ottawa en collaboration avec le gouvernement de l'Ontario.

Le tunnel de 3,4 km, qui compterait deux voies dans chaque direction, relierait le pont aux promenades Vanier et Riverside, en passant sous la Basse-Ville et la Côte-de-Sable.

Six tracés ont été évalués. La facilité de connexion à l'autoroute 417, la minimalisation des impacts du tracé sur les bâtiments et les infrastructures publiques, les défis géotechniques et les coûts ont été pris en compte.

«L'importante circulation de camions lourds entre Ottawa et Gatineau constitue depuis longtemps un problème majeur pour les résidents ainsi que pour les visiteurs dans la capitale canadienne, a déclaré le maire Jim Watson. Ce rapport devrait nous fournir les informations dont nous avons besoin pour présenter ce dossier aux gouvernements provincial et fédéral et discuter de la meilleure façon d'aller de l'avant vers une solution qui fonctionnera pour tous les intervenants.»

Le conseiller municipal et président du Comité des transports, Keith Egli, précise que la population pourra se prononcer sur l'idée d'un tunnel avant son examen final par le Comité des transports, le 7 septembre.

Les coûts de construction sont évalués entre 1,7 milliard $ et 2 milliards $. L'étude a coûté 750 000$.

Pas seulement pour les camions

Il faudra oublier l'idée initiale de réserver le tunnel aux seuls camions. Au moins 35% des camions qui transitent par le centre-ville ne passeraient pas par ce tunnel. Puisque le flot de circulation ne justifierait pas la construction de cette grande infrastructure, il faudra permettre un accès mixte aux voitures et aux camions.

Au moins 35% des camions qui transitent par... (Simon Séguin-Bertrand, Archives LeDroit) - image 2.0

Agrandir

Au moins 35% des camions qui transitent par le centre-ville ne passeraient pas par ce tunnel.

Simon Séguin-Bertrand, Archives LeDroit

Cette proportion de 35% représente les camions de livraison ou de collecte des déchets dans les rues locales. Les camions transportant des matières dangereuses ne seraient pas autorisés dans le tunnel pour des raisons de sécurité.

Le conseiller du quartier Rideau-Vanier, Mathieu Fleury, attend avec impatience la construction du tunnel. «Nos collectivités de la Basse-Ville et de Côte-de-Sable endurent depuis bien trop longtemps le bruit, les inconvénients et les risques pour la sécurité associés à la circulation des camions lourds. Nous devons maintenant travailler ensemble pour élaborer des mesures visant à réduire la circulation sur l'avenue King Edward, la rue Rideau et d'autres rues du centre-ville.»

Le projet de tunnel est né lorsque la Commission de la capitale nationale a mis de côté l'option de construire un pont à l'est du centre-ville pour relier Ottawa à Gatineau.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer