Étape opaque franchie pour la bibliothèque centrale

Tim Tierney a assuré qu'il y aura un... (Etienne Ranger, LeDroit)

Agrandir

Tim Tierney a assuré qu'il y aura un «réel débat public» sur l'emplacement de la future bibliothèque centrale.

Etienne Ranger, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le dossier de la nouvelle bibliothèque centrale d'Ottawa a progressé de façon considérable mardi soir. Le hic, c'est qu'on en sait très peu sur ces développements.

Le conseil d'administration de la Bibliothèque publique d'Ottawa (BPO) a discuté à huis clos pendant environ deux heures pour déterminer - parmi les 12 sites potentiels initialement identifiés - quels sont les meilleurs endroits pour accueillir la bibliothèque centrale. Après coup, les vérifications nécessaires seront conduites pour obtenir, en détail, les coûts du projet à ces endroits.

À la suite de la rencontre, le président du conseil, Tim Tierney, et la directrice générale, Danielle McDonald, ont cependant indiqué aux journalistes qu'on ne dévoilerait pas les sites qui ont obtenu la meilleure cote, ni combien d'entre eux sont passés à la prochaine étape.

Il pourrait y avoir entre trois et huit sites qui feront l'objet d'une analyse plus approfondie. C'est que le conseil doit planifier en prévision de deux possibilités: un projet en partenariat avec Bibliothèque et Archives Canada, et un projet en solo.

En juillet, le conseil de la BPO s'était entendu pour retenir entre trois et quatre sites pour chacune de ces deux possibilités. Considérant que certains sites pourraient être appropriés dans les deux cas, il est difficile de présumer combien d'emplacements passent à la prochaine étape.

Emilie Taman, porte-parole du regroupement citoyen «Livre en ville», a partagé son inquiétude, mardi, que les dés soient pipés d'avance dans son dossier. Elle craint un biais envers une construction sur les plaines LeBreton, un site trop éloigné du centre-ville, à son avis.

«Quand on a vu les plans des projets dévoilés par la CCN, tous les deux avaient des plans pour une bibliothèque centrale. Ça laisse présager qu'il y a déjà eu des conversations.»

Mme Taman demande à ce que les sites retenus pour la prochaine étape du processus soient dévoilés afin qu'un réel débat public puisse avoir lieu.

M. Tierney rétorque que dévoiler ces informations, à ce moment-ci, pourrait nuire au bon déroulement du projet. Il promet toutefois que le classement des meilleurs sites sera dévoilé en décembre, avec l'ensemble des analyses pour permettre au public de bien peser le pour et le contre de chacune des options.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer