Ottawa supprime des postes de cadres

La Ville d'Ottawa a procédé mercredi à une réduction du nombre de ses divisions... (Patrick Woodbury, Archives, LeDroit)

Agrandir

Patrick Woodbury, Archives, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Charles-Antoine Gagnon

Collaboration spéciale

Le Droit

La Ville d'Ottawa a procédé mercredi à une réduction du nombre de ses divisions lors d'un processus de réaménagement de sa structure organisationnelle. La mesure entraîne le départ de cinq cadres supérieurs. La ville prévoit épargner 2,7 millions $ jusqu'en 2018 à la suite de cette réorganisation.

Le nombre de divisions passe de 21 à 8. Ce remodelage vise à éliminer le chevauchement et le cloisonnement administratif, à accroître la coordination et l'efficacité au travail et à réaliser des économies.

Les services de premières lignes aux citoyens, comme la cueillette des ordures, ne seront pas touchés, a assuré le maire d'Ottawa, Jim Watson. 

« Il n'y a pas de grands changements pour le public. C'est important pour nous comme conseil municipal de protéger les services au public », a-t-il expliqué.

Des détails sur le processus de réorganisation ont été dévoilés lors de la séance du conseil de ville par le directeur municipal d'Ottawa, Steve Kanellakos, qui travaille sur le remodelage depuis le mois de mai. Deux rondes de consultations ont eu lieu auprès du conseil municipal, et plus de 3600 employés ont participé à des séances d'engagement, des réunions et des sondages. 

Les lourdeurs administratives et de procédures figurent parmi les constats relevés.

« Le maire, les membres du conseil, la haute direction et 71 % des employés ont souligné l'efficacité organisationnelle comme étant le principal problème de la structure municipale actuelle », a indiqué M. Kanellakos devant le conseil, précisant du même élan que la structure organisationnelle et la gouvernance interne actuelles « ne sont pas viables ».

M. Kanellakos a indiqué que la Ville d'Ottawa doit établir des priorités claires. 

« Les employés exigent que les priorités soient bien définies pour qu'ils sachent ce sur quoi ils doivent se concentrer », a souligné le directeur municipal, qui a aussi mis l'accent sur l'importance d'intensifier la collaboration entre tous les échelons de l'administration municipale.

Le conseil municipal a adopté à l'unanimité, mercredi, le projet de restructuration.

D'autres réductions de postes et réorganisations structurelles pourraient survenir dans les mois à venir à la suite de la préparation du budget de la ville pour 2017.

« En collaboration avec le conseil et le directeur municipal, l'équipe de la haute direction sera chargée de réaliser la prochaine étape du remaniement, laquelle comportera l'examen des autres échelons de l'organisation afin de relever des possibilités de consolidation et de rationalisation. Cet exercice définira le cadre du budget de 2017, lequel sera soumis au conseil en novembre 2016 », a indiqué M. Kanellakos dans une note de service aux employés.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer