Nouveaux développements: moins d'espaces de stationnement

Trouver un espace de stationnement dans certains quartiers centraux d'Ottawa... (Archives, LeDroit)

Agrandir

Archives, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Charles-Antoine Gagnon

Collaboration spéciale

Le Droit

Trouver un espace de stationnement dans certains quartiers centraux d'Ottawa pourrait devenir un exercice encore plus pénible au cours des prochaines années.

Le conseil municipal d'Ottawa sera prochainement appelé à approuver un rapport prévoyant que certains nouveaux commerces et édifices à logements d'Ottawa ne soient pas tenus d'offrir un nombre minimum d'espaces de stationnement s'ils sont situés au centre-ville et à proximité des couloirs de transport en commun rapide, dont certaines stations du train léger qui doit entrer en service en 2018.

Le document a été adopté mardi par le comité de l'urbanisme de la Ville d'Ottawa. Il propose une refonte des exigences minimales actuelles de stationnement qui remonte aux années 1960 et qui sont moins compatibles avec les réalités d'aujourd'hui avec la densification, le potentiel piétonnier et du fait que les autorités municipales misent sur une utilisation accrue du transport collectif.

« Un des principaux objectifs est de favoriser la densification graduelle et simultanée à la fois des utilisations résidentielles et des utilisations non résidentielles dans le secteur urbain, en particulier dans le secteur urbain intérieur, de sorte que les moyens de transport autres que l'automobile deviennent plus pratiques et attrayants au fil du temps », suggère le rapport.

Les nouveaux immeubles locatifs et à bureaux de plus de quatre étages devront continuer d'offrir des espaces aux visiteurs alors que les édifices de moins de quatre étages ne seront plus tenus de le faire. 

Des supermarchés de 1500 m2 et des restaurants de 350 m2 le long de certaines rues principales ne seront plus tenus d'offrir des espaces de stationnement.

Si certaines personnes ont exprimé des craintes quant à la sécurité des citoyens et aux risques de stationnement illégaux à la suite de l'élimination du nombre minimum requis d'espaces pour les visiteurs, d'autres, comme des gestionnaires de logements sociaux, croient que cela aidera à réduire ou maintenir leurs frais d'exploitation.

L'intersection Sussex-Rideau rouverte à la circulation

Bonne nouvelle pour les automobilistes, les cyclistes et les piétons à Ottawa alors que l'intersection de la promenade Sussex et rue Rideau, au coeur du centre-ville, a été rouverte à la circulation.

Ce carrefour était fermé depuis l'affaissement de la chaussée, le 8 juin dernier. 

La réouverture de cette portion de Sussex permettra à nouveau la circulation vers et depuis la promenade Colonel By ainsi qu'avec la rue Wellington.

Le quartier sera cependant fermé à la circulation automobile pour la journée de mercredi en raison du Sommet des leaders nord-américains.

Tous les passages pour piétons au carrefour de la rue Rideau et de la promenade Sussex sont rouverts, de même que les accès pour piétons de la rue Rideau, a précisé la Ville.

La rue Rideau demeurera toutefois fermée aux automobilistes et aux cyclistes entre Sussex et la rue Dalhousie jusqu'en 2018 alors que les travaux de construction du projet de train léger se poursuivent. La réouverture de ce tronçon aux autobus d'OC Transpo devrait se faire après le congé de la Fête du Canada.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer