La capitale se joint à 613 Carbone

La Ville d'Ottawa et une dizaine d'organismes sont devenus membres de 613... (Archives LeDroit)

Agrandir

Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La Ville d'Ottawa et une dizaine d'organismes sont devenus membres de 613 Carbone de l'EnviroCentre, un programme axé sur des mesures favorables à l'environnement et l'établissement d'objectifs de réduction des gaz à effet de serre.

D'ici 2050, la Ville s'est donné comme objectif de réduire ses émissions de 80% en deçà des niveaux de 2012. En adhérant à 613 Carbone, elle compte profiter de l'expertise de ce programme pour atteindre cet objectif ambitieux.

Selon le conseiller David Chernushenko, la Ville ne sait pas vraiment par où commencer. «Nous essayons toujours de déterminer comment nous allons nous y prendre. Nous avons de bonnes idées, mais comment procéder exactement, nous y travaillons.»

L'expertise de 613 Carbone est donc utile à cet égard, a-t-il souligné, surtout qu'il n'y a pas d'experts en la matière chez les employés de la Ville.

L'un de ces projets qui démarreront cet été prévoit le remplacement des ampoules dans les 58 000 lampadaires de la ville par une génération moins nocive pour l'environnement.

Hydro Ottawa, qui a déjà incorporé des mesures de développement durable dans ses pratiques pour réduire ses émissions de gaz à effet de serre, s'est également joint à l'exercice.

«En tant que membre, on est obligé de faire des rapports publics, donc, ça nous met une certaine pression», signale Roger Marsh, dirigeant principal des services énergétiques chez Énergie Ottawa, société affiliée à Hydro Ottawa.

Selon lui, Hydro Ottawa mise sur la réduction des GES depuis des années, «mais on n'avait pas vraiment établi d'objectifs».

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer