Le projet d'élargissement de la promenade de l'Aéroport divise déjà

Le projet de l'élargissement de la promenade de... (Patrick Woodbury, Archives LeDroit)

Agrandir

Le projet de l'élargissement de la promenade de l'Aéroport n'a pas encore pris forme, mais il soulève déjà des préoccupations.

Patrick Woodbury, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le projet de l'élargissement de la chaussée de deux à quatre voies de la promenade de l'Aéroport, du chemin Brookfield jusqu'à l'aéroport Macdonald-Cartier, n'a pas encore pris forme, mais il soulève déjà des préoccupations.

Plusieurs groupes de citoyens ne veulent rien savoir d'une bretelle de sortie de la promenade direction sud vers le chemin Walkley, ont-ils témoigné mercredi devant le comité des transports de la Ville d'Ottawa. Certes, cela désengorgera la promenade, mais en revanche, cela nuira à leur qualité de vie. 

«On va sacrifier le confort de notre quartier», s'est plaint Chantal Dupuis, une résidente du quartier de Walkley Ouest. Pour sa part, le porte-parole de trois groupes de citoyens, Jerry Wood, a carrément demandé que la Ville mette sur la glace tout projet d'élargissement de la promenade pendant une période de trois ans après l'entrée en service de la ligne Trillium du projet de train léger vers le sud, ligne qui n'est pas encore dans les cartes, faute de financement.

Selon lui, il serait préférable de donner priorité au projet de train léger qui laisserait une empreinte écologique moindre que les nombreuses voitures qui emprunteront la promenade.

Or, le besoin d'élargir la promenade de l'aéroport est là, a fait valoir un expert-conseil embauché par la Ville, Ron Clarke. La promenade déborde de voitures. Elle peut recevoir 1600 véhicules par heure mais en reçoit déjà 1800, ce qui accroît la congestion routière, a-t-il fait valoir.

L'élargissement de la promenade est toutefois une bonne nouvelle pour l'administration de l'aéroport international d'Ottawa qu'elle voit comme un complément au projet de train léger qui sera lié à l'aéroport, souhaite-t-on, ce qui améliorera l'accès à l'aéroport et réduira les files pare-chocs contre pare-chocs.

Pour l'heure, les membres du comité ont voté en faveur de l'étude environnementale liée à ce projet d'élargissement de la promenade, projet dont les travaux ont été repoussés jusqu'aux années 2020 à 2025.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer