Au marché By comme à Times Square?

Janette Sadik-Khan était de passage dans la capitale mercredi.... (Etienne Ranger, LeDroit)

Agrandir

Janette Sadik-Khan était de passage dans la capitale mercredi. L'ancienne commissaire du transport de la ville de New York est célèbre pour avoir transformé le visage de l'un des endroits les plus célèbres du monde.

Etienne Ranger, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les taxis jaunes effacés du portrait et un clocher ajouté à l'arrière-plan, Ottawa pourrait ressembler un peu plus à New York. En plaçant le piéton au coeur de sa revitalisation, le marché By pourrait suivre la voie de Times Square et jouir des mêmes retombées, fait valoir la star du développement urbain Janette Sadik-Khan.

«Les voitures ne magasinent pas; les piétons magasinent!»

De passage dans la capitale, l'ancienne commissaire du transport de la ville de New York, célèbre pour avoir transformé le visage de l'un des endroits les plus célèbres du monde, a profité de son séjour pour partager des leçons en provenance de la Grosse Pomme, jeudi, devant la presse. «Nous avions des défis semblables. Nous avions des rues dangereuses, qui performaient mal sur le plan économique, qui n'abordaient pas les problèmes des changements climatiques. La bonne nouvelle, c'est qu'il est possible de bouger rapidement, et que ça prend peu de temps et d'argent.»

En 2009, un tronçon de l'avenue Broadway, entre la 42e et la 47e rue, a été bloqué à la circulation et réservé aux piétons et aux cyclistes. En plus d'avoir rendu la circulation plus fluide, les ventes au détail ont augmenté de plus de la moitié dans les commerces qui ont pignon sur rue dans les environs.

Les dignitaires présents ont semblé emballés par les... (Etienne Ranger, LeDroit) - image 2.0

Agrandir

Les dignitaires présents ont semblé emballés par les conseils de Mme Sadik-Khan (à droite). Sur la photo, on peut aussi voir: Madeleine Meilleur, députée provinciale d'Ottawa-Vanier; Graham Saul, d'Écologie Ottawa; le maire Jim Watson; le conseiller Mathieu Fleury; et la ministre fédérale Catherine McKenna.

Etienne Ranger, LeDroit

«Nous avons déclenché un miracle économique dans Midtown Manhattan. Des rues qui étaient incroyablement dangereuses, des rues qui stagnaient, sont soudainement devenues dignes de l'un des carrefours du monde», a résumé l'auteur du livre récemment publié Streetfight: Handbook for an Urban Revolution.

À ceux qui auraient des doutes, l'urbaniste rétorque que «piétonniser» les rues a une particularité intéressante, celle d'être réversible. «C'est une merveilleuse opportunité, et vous devriez l'essayer!»

Accélérer le financement

Des élus des trois paliers de gouvernement, à ses côtés, abondaient dans le même sens: il faut revoir le marché By pour laisser la place aux piétons et aux cyclistes.

Plusieurs initiatives ont été ou seront lancées dans cette même veine, telles que la fermeture d'un bout de la rue William à la circulation ou le réaménagement de la plaza George, au sud de l'édifice du marché By, qui commencera à la fin de l'été.

Un nouveau plan de revitalisation du marché fera l'objet de discussions à la réunion du conseil municipal de la semaine prochaine. Pour l'instant, un budget d'un million de dollars a été protégé pour la réalisation des projets. La Ville d'Ottawa est présentement à la recherche de 10 millions $ additionnels avant de s'engager dans la voie pavée par New York. «Le 10 millions, on aimerait ça l'avoir plus rapidement! lance le conseiller du quartier, Mathieu Fleury, en marge de la conférence. Ça nous permettrait de faire les travaux autour du bâtiment plus rapidement. En ce moment, on attend les fonds pour ça.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer