Coup de pouce de 16 millions $ en échange de logements sociaux

La Ville d'Ottawa a promis des crédits de... (Archives LeDroit)

Agrandir

La Ville d'Ottawa a promis des crédits de 15,8 millions $ au promoteur Regional Group pour l'aider à absorber les frais de décontamination des anciennes terres des pères Oblats au 175, rue Main.

Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le comité des finances et du développement économique de la Ville d'Ottawa a promis des crédits de 15,8 millions $ au promoteur Regional Group pour l'aider à absorber les frais de décontamination des anciennes terres des pères Oblats au 175, rue Main.

Dans cet espace central, le promoteur a l'intention d'y construire 976 unités de logement, des immeubles en copropriété, des logements pour personnes âgées ainsi que des commerces au détail.

En retour, Regional Group devra s'engager à construire des logements à prix modique sur le site proposé, a fortement recommandé le maire Jim Watson mardi.

Question de compromis, «les entreprises doivent se rendre compte qu'il y a plus de 10 000 personnes qui attendent d'avoir accès à un logement abordable, a-t-il signalé au cours d'un point de presse. Tout projet devrait avoir une composante de logements abordables.»

Il y aura aussi un bénéfice pour la ville. Une fois le tout terminé, c'est 5,2 millions $ en taxes municipales par année qu'elle pourra récolter des habitants et commerces de la communauté Greystone. À l'heure actuelle, les taxes municipales s'élèvent à 179 000$.

Le plus gros volet de ce projet de 276 millions $ démarrera en 2021. L'aménagement de ce vaste espace pourrait s'étendre sur une période de 10 à 15 ans.

Le conseil municipal devra donner son aval à ce projet pour qu'il voie le jour.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer