Plaines LeBreton: le vrai travail commence

Près de 8000 citoyens ont participé d'une façon... (Etienne Ranger, Archives LeDroit)

Agrandir

Près de 8000 citoyens ont participé d'une façon ou d'une autre aux consultations publiques.

Etienne Ranger, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Droit

Le vrai travail commence pour la Commission de la capitale nationale.

Après avoir écouté les arguments de vente des deux consortiums qui souhaitent se lancer dans le réaménagement des plaines LeBreton, la CCN passera au peigne fin leur proposition dans les prochaines semaines.

Une vingtaine d'experts de divers horizons épauleront le comité d'évaluation, composé entre autres de l'architecte A.J. Diamond, de l'économiste Mark Conway et du premier dirigeant de la CCN, Mark Kristmanson. Ce comité donnera sa recommandation au printemps.

Le conseil d'administration de la CCN devra ensuite confirmer le choix du promoteur, et entamer les négociations avec lui.

L'entente finale sera soumise à l'approbation du gouvernement fédéral dans un peu moins d'un an.

Les présentations des deux consortiums - le groupe DCDLS et RendezVous LeBreton - ont été suivies de près par la population.

Près de 8000 personnes ont répondu au questionnaire mis en ligne par la CCN. Pas moins de 82% des répondants provenaient de la région de la capitale nationale.

À cela s'ajoutent les quelque 3000 personnes qui ont assisté aux séances portes ouvertes au Musée canadien de la guerre, les 26 et 27 janvier dernier.

«La grande mobilisation citoyenne et le débat soutenu sur le réaménagement des plaines LeBreton contribueront à faire le succès des réalisations de ce projet historique», soutient M. Kristmanson.

Un rapport résumant les commentaires du public sera soumis au comité d'évaluation qui en tiendra compte dans l'évaluation, selon la CCN.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer