Bilan de l'année dans la capitale nationale

Un personnage, un lieu, un... (Etienne Ranger, Archives LeDroit)

Agrandir

Etienne Ranger, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Un personnage, un lieu, un mot, un chiffre et une résolution. Place au bilan de l'année de la politique municipale à Ottawa.

Un personnage: Jim Watson

Agrandir

SIMON SÉGUIN-BERTRAND, Archives LeDroit

Politicien d'expérience, le maire Jim Watson a toutefois perdu des appuis auprès des conseillers municipaux. Pour la première fois depuis son élection en 2010, son budget n'a pas fait l'unanimité.

Cinq conseillers sur 18 ont voté contre son dernier opus, jugé trop restrictif. Même refrain depuis cinq ans: M. Watson s'en est tenu à un budget qui limitera l'augmentation des impôts fonciers à 2% en 2016.

Dissidence également du côté de quelques conseillers qui auraient préféré geler les tarifs d'autobus du service d'OC Transpo en 2016. Rien à faire.

La hausse moyenne des billets d'autobus sera de 2,5%.

Un lieu: Les plaines LeBreton

Agrandir

Etienne Ranger, Archives LeDroit

Les attentes sont élevées face au projet de redéveloppement des plaines LeBreton, censé inspirer un sentiment de fierté nationale.

La Commission de la capitale nationale (CCN) est à la recherche d'un projet qui créera «un endroit inspirant conçu sous le sceau de l'excellence en design et en innovation». Mais l'intérêt est descendu d'un cran, alors qu'il ne reste que deux promoteurs sur quatre dans la course?

Qui plus est, il s'agit de deux projets dont la construction d'un amphithéâtre sera la pièce maîtresse. Le groupe DCDLS (Devcore) propose un amphithéâtre susceptible d'accueillir une équipe de la LNH, tandis que RendezVous LeBreton cherche un nouveau toit pour les Sénateurs d'Ottawa.

Les propositions seront dévoilées lors des consultations publiques les 26 et 27 janvier, au Musée canadien de la guerre. La formule de financement n'est pas déterminée, mais le maire Watson a rejeté d'emblée l'idée d'investir des fonds municipaux pour faire construire un amphithéâtre au centre-ville.

Un mot: Lansdowne

Agrandir

Martin Roy, Archives LeDroit

Le nouveau parc Lansdowne a connu une bonne année, mais sa transformation a aussi connu des ratés.

Vrai, la Coupe du monde féminine de soccer de la FIFA a généré des retombées économiques de 28,6 millions $ dans la région et la Place TD a attiré de grandes foules lors d'événements culturels et sportifs.

Mais il y a également eu des déceptions et des retards au chapitre des travaux de construction. Pour régler un différend qui l'oppose à son partenaire, le groupe Ottawa Sports and Entertainment Group, la Ville d'Ottawa a accepté de garantir un prêt bancaire à cette société.

En entamant des travaux, cette société a découvert que la toiture du Centre municipal était en état de décrépitude. La note s'élève à 23,6 millions $. Le projet de Lansdowne démarre très lentement. Les recettes provenant des logements locatifs sont minimes, le taux d'occupation des tours de bureaux est de 20% et les condos commencent à peine à se remplir.

Un chiffre: 46

... (Patrick Woodbury, Archives LeDroit) - image 8.0

Agrandir

Patrick Woodbury, Archives LeDroit

Après avoir été le théâtre de 49 fusillades en 2014, un sommet, la ville d'Ottawa en a vu 46 autres en 2015.

Une tendance inquiétante est-elle en train de s'enraciner dans la capitale fédérale?

Chose certaine, le Service de police d'Ottawa a jugé bon de doubler ses effectifs affectés à l'Unité des gangs de rue et des armes. De 10 policiers, ils sont passés à 22.

Signe que les fusillades suscitent des inquiétudes, les élus municipaux n'ont pas hésité à recruter 25 nouveaux policiers pour l'année 2016.

Une résolution: être prêt pour le 150e de la Confédération

Agrandir

Etienne Ranger, Archives LeDroit

Les préparatifs en vue des célébrations du 150anniversaire de la Confédération en 2017 s'accéléreront au cours de l'année qui vient.

La somme de 1,2 million $ sera consacrée aux activités du 150e.

On prévoit des spectacles audacieux et des événements de tous genres. La capitale veut devenir la plaque tournante des activités nationales et internationales en marge du 150anniversaire.

Le maire Watson prévoit accueillir 1,75 million de visiteurs de plus en 2017, une hausse de 20% par rapport aux années précédentes.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer