Une tour de 14 étages divise sur la rue Rideau

Les terrains ne sont pas profonds et bordent... (Etienne Ranger, LeDroit)

Agrandir

Les terrains ne sont pas profonds et bordent un quartier historique sur le côté sud de la rue Rideau, entre Chapel et le pont Cummings.

Etienne Ranger, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Huguette Young
Le Droit

Le projet de modernisation du secteur est de la rue Rideau a reçu le feu vert du comité d'urbanisme de la Ville d'Ottawa. Seule ombre au tableau: un site vacant à l'angle des rues Cobourg et Rideau où l'on projette de construire une tour de 14 étages.

De l'avis de Sally Southey, une résidente du secteur, la communauté avoisinante s'est ralliée derrière la vision de développement proposée à une exception près, soit ce secteur au 560, rue Rideau.

Ici, les terrains ne sont pas profonds et avoisinent un quartier historique sur le côté sud de la rue Rideau, entre Chapel et le pont Cummings. La Ville propose de limiter la hauteur des édifices à six étages, ce qui lui convient.

«Mais on a fait une exception pour ce terrain au 560, rue Rideau, où l'on a permis la construction d'un édifice de 14 étages, sans toutefois offrir de justification», a-t-elle vivement déploré.

Or, les résidents de Côte-de-Sable et de la Basse-Ville ne veulent pas d'une tour dans leur cour, a fait valoir Mme Southey devant le comité d'urbanisme mardi.

Ils préféreraient se limiter à un édifice de neuf étages, ce qu'ils ont fait valoir devant la Commission des Affaires municipales de l'Ontario (CAMO) en septembre. Entre-temps, Richcraft, l'un des promoteurs intéressés, a proposé un édifice de 14 étages au 560, rue Rideau, sans attendre la décision de la CAMO. Cela fait dire à Mme Southey que le comité de la planification a aveuglément donné son appui à ce cadre de développement du secteur est de la rue Rideau.

Pour sa part, le conseiller Mathieu Fleury appuie les grandes orientations proposées car on protège les zones résidentielles et on ne permet pas de grandes tours.

«On ne verra pas un mur de bâtiments.»

En principe, le conseil municipal doit se prononcer sur ce projet le 9 décembre.

«Le plan procède sauf pour ce qui est du 560, rue Rideau», a-t-il signalé.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer