Un pas de plus pour le projet Greystone

L'édifice historique Deschâtelets, construit en 1885, sera maintenu,... (Courtoisie)

Agrandir

L'édifice historique Deschâtelets, construit en 1885, sera maintenu, mais probablement utilisé à d'autres fins.

Courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Huguette Young
Le Droit

Le projet immobilier Greystone Village dans le quartier de l'Université Saint-Paul a franchi une étape de plus. Le plan de zonage a été approuvé par le comité d'urbanisme de la Ville d'Ottawa, n'en déplaise aux personnes qui craignent que l'on ne respecte pas le caractère francophone du quartier.

À moins d'un revirement, les premiers travaux devraient commencer bientôt. Quatre phases de construction échelonnées sur plusieurs années sont prévues.

En juin dernier, les Pères Oblats ont vendu 26 âcres de terres au promoteur Regional Group, qui compte aménager 916 unités résidentielles dans ce site situé au 715, rue Main. L'édifice historique Deschâtelets, construit en 1885, sera maintenu, mais probablement utilisé à d'autres fins. Il y aura des condos, des logements à location, des pistes cyclables et une grande allée centrale piétonnière bordée d'arbres menant vers le canal.

Des représentants de Regional Group ont imploré le comité d'urbanisme d'approuver le plan de zonage de ce projet. Il a reçu l'appui de nombreux groupes communautaires, mais il ne fait pas le bonheur de certains.

Selon Andrew Caddell, un résident du quartier, le projet à l'étude fait peu de place à la présence francophone dans ce secteur. Pourtant, il s'agit de terres qui appartenaient à un ordre ecclésiastique francophone, a-t-il rappelé. Or, il a eu toute la difficulté du monde à convaincre les responsables du projet à informer les gens en français, et ce, même après leur avoir offert ses services de traduction.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer