Ajout de 25 policiers à Ottawa en 2016

La réforme arriverait trop tard pour Ottawa; un... (Patrick Woodbury, LeDroit)

Agrandir

La réforme arriverait trop tard pour Ottawa; un arbitre a accordé hier aux policiers des hausses de salaire au-delà du seuil que s'était fixé la Ville.

Patrick Woodbury, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le Service de police d'Ottawa cherche à obtenir une hausse de 7,2 millions $ à son budget pour répondre «aux changements complexes de son environnement de travail».

 À lui seul, le maintien des services actuels coûtera 5,9 millions $ l'année prochaine.

Le chef Charles Bordeleau a présenté les grandes lignes du budget préliminaire de 277,1 millions $ de son service jeudi à la Commission de services policiers d'Ottawa. En tête de liste, il martèle l'importance d'ajouter 25 nouveaux policiers à ses effectifs en 2016.

«La charge de travail par policiers devient de plus en plus problématique, a-t-il fait valoir. Une partie de notre budget est donc d'investir dans nos effectifs.»

À l'heure actuelle, 1301 policiers assurent la sécurité des citoyens. Cela représente un ratio d'un agent par 504 résidents, ce qui place Ottawa parmi les pires villes canadiennes à ce chapitre. À titre de comparaison, un policier montréalais dessert 330 citoyens. À Gatineau, la proportion est d'un agent pour 479 personnes.

L'ajout de 25 policiers coûtera 1,3 million $. Toutefois, le service policier a trouvé des économies totalisant 2 millions $ pour combler cette nouvelle dépense.

Une hausse des tarifs pour louer les policiers pour, par exemple, assurer la sécurité à un événement sportif ou culturel, permettrait d'empocher 800 000 $, peut-on lire dans le document budgétaire. Par ailleurs, des réductions à l'achat de fournitures de bureau et des améliorations à l'efficacité énergétique au poste de policier du centre-ville devraient aussi apporter des économies de plus de 200 000$.

Promesse respectée, mais...

La hausse de 7,2 millions au budget préliminaire recherchée respecte les orientations budgétaires du maire Jim Watson, qui voulait limiter l'augmentation des impôts fonciers à 2%. Pour le contribuable moyen, cela correspond à un bond de 11$ à son compte de taxe foncière.

Toutefois, le Service de police prévoit un ajout de 9,9 millions $ en 2017 et 2018 à son budget annuel, notamment pour embaucher 25 policiers additionnels pour chaque année. Cette prévision ferait grimper «la taxe de police» de 2,7% et de 2,5%, bien au-delà de la cible de 2% du maire Watson prévue jusqu'en 2018.

En ce qui a trait au budget policier de 2016, le public pourra soumettre ses commentaires à la prochaine réunion de la Commission de services policiers d'Ottawa, le 30 novembre prochain. Le conseil municipal doit adopter le budget d'Ottawa de 3,165 milliards $ le 9 décembre.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer