Soirée «spéciale» pour Bryan Murray

Bryan Murray a été décoré de l'Ordre d'Ottawa....

Agrandir

Bryan Murray a été décoré de l'Ordre d'Ottawa.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Il y avait une importante délégation des Sénateurs d'Ottawa mardi soir à l'hôtel de ville d'Ottawa, alors que le directeur général de l'équipe, Bryan Murray, et 14 autres membres de la communauté ottavienne devenaient membres de l'Ordre d'Ottawa.

C'était une soirée importante pour tous les nouveaux membres de l'Ordre d'Ottawa, mais l'attention était inévitablement portée vers l'architecte des Sénateurs qui était accompagné par de nombreux membres du personnel de l'équipe, des médecins, l'ex-capitaine Daniel Alfredsson, le vétéran défenseur Chris Phillips (blessé) et le président de l'organisation, Cyril Leeder.

«Évidemment, en étant originaire de la région, de la vallée d'Ottawa, être capable de revenir à Ottawa, d'être impliqué dans le hockey et d'avoir ce type de reconnaissance, c'est vraiment spécial.»

Une soirée spéciale, dit M. Murray. Durant son court point de presse d'à peine deux minutes, il a répété cet adjectif à quatre reprises. L'homme de hockey a visiblement été touché de recevoir cet honneur, surtout après qu'on ait souligné son apport à la sensibilisation au dépistage du cancer du côlon, dont il est atteint.

Bryan Murray a d'ailleurs partagé son admiration pour le maire d'Ottawa, Jim Watson. Les deux hommes se connaissent bien, le directeur général des Sénateurs a confié que la mère du premier magistrat de la capitale lui a enseigné le français alors qu'il était en huitième année.

«Il fait un bon travail pour cette ville et il est très intéressé par ce [que les Sénateurs font] dans la communauté.»

Le recteur de l'Université d'Ottawa, Allan Rock, et le dernier maire de la municipalité de Vanier, Guy Cousineau, ont également rejoint l'Ordre d'Ottawa, mardi soir.

«On a fait référence à l'impact de l'Université dans la région, sur l'économie et la culture. C'est une distinction que je partage avec l'Université parce que c'est grâce à l'Université que je suis ici ce soir», a indiqué M. Rock.

«J'ai été très surpris quand j'ai reçu le téléphone du bureau de M. Watson pour m'annoncer que j'avais été choisi. Je me suis dit qu'il y a tellement de monde qui le mérite plus que moi. Je suis fier», affirme M. Cousineau dont l'implication communautaire - notamment auprès de la banque alimentaire Partage Vanier - a également été soulignée.

Parmi les autres récipiendaires, on retrouvait aussi le chanteur country «Lucky» Ron Burke, le président de Kichesippi Beer, Paul Meek et l'ex-journaliste et diplomate, Ewart Walters. Le prix Brian Kilrea remis à un entraîneur émérite dans le milieu du sport amateur a quant à lui été remis à Dasa Lelli, impliquée dans le milieu de la gymnastique depuis 40 ans.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer