Budget municipal

Stratégies et pirouettes budgétaires à la Ville d'Ottawa

Un déficit de 41,3 millions $ a été... (Etienne Ranger, Archives LeDroit)

Agrandir

Un déficit de 41,3 millions $ a été annoncé le mois dernier pour 2015. Le manque à gagner est entre autres attribuable à une hausse des coûts des opérations d'entretien hivernal.

Etienne Ranger, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les fonctionnaires de la Ville d'Ottawa proposent de planifier au-delà de l'année budgétaire traditionnelle, et d'adopter une approche pluriannuelle, en raison des contraintes financières qui guettent la municipalité d'ici 2018. Selon leurs prévisions, un trou de 36 millions $ doit être comblé dès l'an prochain.

La stratégie budgétaire triennale avancée dans un rapport sera proposée mardi aux membres du comité des finances et du développement économique d'Ottawa.

«Une approche à long terme contribuerait à l'atteinte de la viabilité financière, une des priorités pour le mandat du conseil. Pour atteindre ce but, il faut penser à long terme afin d'assurer la continuité des services et l'entretien des infrastructures, tout en maintenant les augmentations de taxes à un taux prévisible et abordable», peut-on y lire.

En tête de liste, on suggère qu'une augmentation annuelle de 1,75% soit appliquée aux taxes municipales, notamment pour les services de police, de la bibliothèque et de la santé publique. Une hausse de 2,5% aux tarifs du transport en commun et une autre de 6% au coût de l'utilisation des services d'eau et d'égouts sont aussi recommandées.

Selon les fonctionnaires municipaux, les contraintes financières seront plus importantes en 2016 que dans les deux années suivantes, en raison des ajustements de base découlant du budget de cette année. Rappelons qu'un déficit de 41,3 millions $ a été annoncé le mois dernier par Ottawa pour 2015. Le manque à gagner est largement attribuable à une hausse importante des coûts des opérations d'entretien hivernal et des accords d'arbitrage au cours des deux dernières années.

Outre ces contraintes, d'autres défis financiers liés au maintien et à la prestation de services, en raison notamment des salaires des employés, et à la croissance, tels les coûts d'exploitation et d'entretien des nouvelles infrastructures, menottent la municipalité.

À cet effet, Ottawa a pu profiter pendant de nombreuses années d'une hausse des évaluations foncières, à un taux d'environ 2% de l'assiette. Aujourd'hui, malgré la croissance continue de la ville, les recettes d'imposition pour les nouvelles propriétés sont en baisse et se situent plutôt à 1,3%.

La municipalité empocherait donc 18,4 millions $ au lieu d'environ 27,8 millions $, selon les estimations.

«En raison du contexte économique actuel, les projets d'aménagements résidentiels et commerciaux se font de moins en moins nombreux», soutient le rapport.

Suggestions

Les fonctionnaires proposent plusieurs options pour corriger la réalité financière au cours des trois prochaines années.

Ils suggèrent d'effectuer un examen des dépenses actuelles pour repérer les économies, sans pour autant affecter la prestation de services. Par exemple, Ottawa pourrait réduire ses dépenses en publicité ou limiter les heures supplémentaires de ses employés. Une augmentation à certains tarifs d'utilisation et la mise sur pied d'objectifs d'efficience pour chaque service municipal sont évaluées. Les opérations de déneigement, des services paramédicaux et de la gestion des parcs et des édifices de la Ville sont particulièrement ciblées.

Un tel exercice pourrait s'échelonner sur plusieurs années. Dans l'immédiat, on propose de puiser dans le fonds de réserve pour l'équipement et le parc automobile pour remédier aux contraintes qui ne peuvent être compensées par les économies au cours d'ici 2017.

Le budget préliminaire d'Ottawa doit être déposé le 12 novembre à l'hôtel de ville. Il doit être adopté par le conseil municipal le 9 décembre.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer