La plaza d'eau du parc Lansdowne inaugurée

Plusieurs enfants étaient tout sourire de pouvoir tester... (Patrick Woodbury, LeDroit)

Agrandir

Plusieurs enfants étaient tout sourire de pouvoir tester les nouvelles installations du parc Lansdowne vendredi.

Patrick Woodbury, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les résidents et les familles avec de jeunes enfants pourront non seulement se rafraîchir durant la saison chaude, mais également admirer une imposante oeuvre d'art à la nouvelle plaza d'eau du parc Lansdowne d'Ottawa.

Le maire suppléant Mark Taylor était accompagné de l'artiste canadienne Jill Anholt et divers représentants municipaux, hier, pour inaugurer la nouvelle aire de jeux d'eau décorée en son centre d'une oeuvre d'art public intitulée Éminence (Uplift).

La structure, qui évoque un gigantesque pieu, s'inspire de la construction du canal Rideau où des milliers de travailleurs, équipés de simples pelles et de pioches, ont percé le sol rocheux du Bouclier canadien pour réaliser l'un des plus grands exploits d'ingénierie du 19e siècle.

«Le pieu qui perce le sol représente ce travail réalisé pour contrôler l'eau. C'est également une oeuvre qu'on ne fait pas que regarder, mais que l'on peut toucher et même grimper. Elle apporte l'eau dans le parc et permet aux gens d'en profiter», a confié Jill Anholt, auteur de l'oeuvre.

Mme Anholt a également créé l'écran d'art Surfaces en mouvement, qui réfléchit la plaza d'eau de l'autre côté de la Grande pelouse.

Conçue de granite de la région et d'acier inoxydable brossé, l'oeuvre s'inscrit dans la lignée des traditionnelles constructions de pierre d'Ottawa, tout en faisant un clin d'oeil à la modernité avec des matériaux contemporains et une technique aquatique novatrice.

La nouvelle plaza d'eau est un des derniers gros morceaux du projet de revitalisation du parc Lansdowne, explique le maire suppléant Mark Taylor. «C'est vraiment toute une transformation d'un lieu où s'étendait jadis une jungle d'asphalte en un endroit idéal pour les gens. Maintenant, nous avons cette oeuvre d'art ou les enfants peuvent à la fois s'amuser et s'inspirer. C'est ce qu'un parc doit être».

Cinquante-cinq jets d'eau

Les nouvelles installations comportent 55 jets d'eau arqués qui jaillissent de façon aléatoire. Les jets s'activent uniquement le jour en présence des utilisateurs.

L'eau remplit ensuite un bassin où les visiteurs peuvent s'asseoir et tremper leurs pieds. L'eau sera acheminée dans une cuve de rétention souterraine et servira à arroser la Grande pelouse et les arbres environnants durant la nuit.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer