Les premiers rails du train léger installés

Jim Watson a célébré avec d'autres élus de... (Etienne Ranger, LeDroit)

Agrandir

Jim Watson a célébré avec d'autres élus de la région une autre étape de la construction de la Ligne de la confédération.

Etienne Ranger, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Les premiers rails du futur train léger d'Ottawa ont été officiellement installés, vendredi.

Plusieurs élus de la région se sont réunis pour une cérémonie protocolaire afin d'enfoncer le tout premier clou du réseau ferroviaire rapide aux installations d'entretien et de remisage de la cour Belfast, située sur le chemin du même nom.

«Il s'agit d'un moment historique!», s'est exclamé le maire Jim Watson, visiblement heureux que cette nouvelle étape du projet de 2,1 milliards$ soit franchie.

Depuis plusieurs mois déjà, trois excavatrices creusent le tunnel de la Ligne de la confédération sous le centre-ville d'Ottawa. Déjà, plus de 60% de ces travaux ont été exécutés en vue de la mise en oeuvre du «plus grand projet d'infrastructure de l'histoire» de la capitale nationale.

«Aujourd'hui, nous commençons à poser les voies ferrées. D'ici quelques semaines, les citoyens pourront observer le progrès rapide des travaux près des stations de l'est. Ils seront aussi témoin d'une première mondiale, celle de l'aménagement d'un train léger dans un corridor autrefois réservé aux autobus», a signalé M. Watson.

Dès cet automne, les 34 véhicules Alstom Citadis seront assemblés à la cour Belfast. Ses installations, où l'entretien des trains légers sera effectué, seront pleinement opérationnelles en 2016.

Le train léger permettra aux usagers de se rendre d'un bout à l'autre de la ville plus rapidement, rappelle le maire Watson. Ainsi, un trajet qui prend normalement 40 minutes se fera désormais en 25 minutes à bord du train léger.

Malgré l'enthousiasme généré par ce nouveau mode de transport, le maire Watson convient que les citoyens devront s'armer de patience d'ici l'ouverture du train léger en 2018. Des perturbations sont à prévoir sur les routes de la capitale nationale. Les bouchons de circulation devraient notamment s'activer le 28 juin prochain avec la fermeture permanente du Transitway entre les stations Blair et Hurdman.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer