Watson ouvert à toutes les options

Au sujet du modèle de financement de la... (Patrick Woodbury, Archives LeDroit)

Agrandir

Au sujet du modèle de financement de la future bibliothèque, Jim Watson n'a plus la même opinion qu'en campagne électorale.

Patrick Woodbury, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Jim Watson dit vouloir garder un esprit ouvert quant au modèle de financement utilisé ainsi que l'emplacement de la future bibliothèque municipale centrale au centre-ville d'Ottawa.

En campagne électorale l'année dernière, le maire d'Ottawa avait milité pour que la construction de la future succursale centrale de la Bibliothèque municipale d'Ottawa (BPO) s'effectue à l'aide d'un partenariat public-privé (PPP). M. Watson a toutefois nuancé ces propos hier, notamment à la suite d'une certaine grogne dans la communauté quant au choix de se limiter à un modèle de financement.

«A priori, je veux voir la construction d'une nouvelle bibliothèque au centre-ville d'Ottawa. Je n'ai aucune objection à trouver des partenaires pour bâtir cette bibliothèque, que ce soit du secteur privé ou du secteur à but non lucratif ou si quelqu'un d'autre a un terrain adéquat à nous offrir. Toutes les solutions devraient être envisagées. Si elle est strictement publique, mais qu'elle est logique économiquement ainsi que pour les usagers et les contribuables, j'accueillerais une telle proposition», a-t-il commenté après la réunion du conseil municipal.

AVANT LA FIN DU MANDAT

L'emplacement de la future bibliothèque, évaluée pour le moment à 86 millions$, est aussi indéterminé pour l'heure. Un rapport adopté unanimement par le conseil d'administration de la BPO, mardi soir, semblait identifier le 557, rue Wellington, situé près des plaines LeBreton, comme le site «préféré» de la municipalité. Au bout du compte toutefois, ce site a plutôt été choisi à titre de paramètre fictif.

«L'endroit se précisera ultérieurement, lors d'une seconde consultation publique. Il y a beaucoup d'opinions à ce sujet», signale le maire Watson.

Chose certaine, la construction de la future bibliothèque centrale reste une des grandes priorités du principal intéressé au cours de son prochain mandat, qui prendra fin en 2018.

«Mon objectif est de commencer la construction de ce projet avant la fin du mandat de ce conseil.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer