Nouveau service d'autopartage à Ottawa

L'utilisation d'un véhicule Zipcar coûte 7,75$ par heure... (Etienne Ranger, LeDroit)

Agrandir

L'utilisation d'un véhicule Zipcar coûte 7,75$ par heure ou 66$ par jour. Cette somme inclut l'essence, les assurances, l'entretien et jusqu'à 200 kilomètres de conduite, quotidiennement.

Etienne Ranger, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Un nouveau service d'autopartage a été lancé mercredi dans le marché By, à Ottawa. L'entreprise américaine Zipcar a effectué son entrée en scène en présentant quelques-uns de ses 23 bolides aux curieux cherchant à renoncer à un mode de vie entièrement tributaire de la voiture.

«Notre objectif est de favoriser une vie urbaine simple et responsable. Et cela se traduit en offrant un autre choix que celui d'être propriétaire d'un véhicule, explique Lindsay Wester, porte-parole du service. Il s'agit d'offrir un volant quand quelqu'un en a besoin d'un.»

Fondée en 2000 à Cambridge, dans le Massachusetts, la compagnie est devenue un leader dans son domaine au fil des ans, notamment en prenant de l'expansion en achetant des services similaires dans sept pays.

Aujourd'hui, la flotte de Zipcar se chiffre à 10000 véhicules, disponibles dans plus de 470 villes en Autriche, en Espagne, aux États-Unis, en France, au Royaume-Uni, en Turquie et au Canada. Au pays, Vancouver, Toronto, London, Kitchener, Waterloo et maintenant Ottawa sont desservies par l'entreprise d'autopartage.

«Quand on devient membre, la carte donne accès à tous ces véhicules. Nous avons une panoplie de modèles autour du globe», explique Mme Wester.

Les «Zipsters» peuvent réserver et même déterminer l'emplacement d'une automobile via leur téléphone intelligent ou sur Internet. Grâce à leur carte sans clé, ils peuvent accéder au véhicule de leur choix pour effectuer, par exemple, des courses ou se rendre à un rendez-vous.

Les 23 véhicules de Zipcar sont actuellement dans des espaces désignés, comme au centre-ville, dans la basse-ville et dans le Glebe. D'autres voitures doivent être ajoutées éventuellement, informe Mme Wester.

L'arrivée de Zipcar dans la capitale nationale est due à une forte demande de la part des étudiants d'ailleurs, habitués à un tel service, soutient Nicola McLeod, directrice générale de Zipcar Ontario. D'ailleurs, leur service est présent dans 400 universités et collèges autour du globe.

«Cette clientèle est en pleine croissance parmi nos membres. C'est un peu normal, car le service leur donne de la liberté et une indépendance à faible coût», vante-t-elle.

Différent d'Uber

Mme McLeod explique par ailleurs que la mission de Zipcar diffère de celle d'Uber.

Rappelons que la compagnie de covoiturage commercial ne cesse d'attirer la foudre des autorités de la Ville d'Ottawa depuis l'automne dernier en raison de son pied de nez à la réglementation municipale en matière de taxi.

«La différence est énorme. Uber détient un modèle complètement différent du nôtre. Nous offrons un accès à une voiture où la personne conduit le véhicule. Avec Uber, un chauffeur vous conduit où vous voulez.»

L'utilisation d'un véhicule de Zipcar coûte 7,75$ par heure ou 66$ par jour. Cette somme inclut l'essence, les assurances, l'entretien et jusqu'à 200 kilomètres de conduite, quotidiennement.

«Quiconque est un membre peut donc utiliser un véhicule, sans tracas», louange Mme McLeod.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer