Ottawa largue un pont piétonnier de la rue Rideau

La passerelle Friedman relie le magasin de la... (Archives, LeDroit)

Agrandir

La passerelle Friedman relie le magasin de la Baie d'Hudson au Centre Rideau.

Archives, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

La Ville d'Ottawa déboursera 400000$, et renoncera à un montant similaire en revenus, afin de se dégager d'une entente la liant à un pont piétonnier de la rue Rideau.

Les membres du comité des finances et du développement économique ont accepté unanimement mardi - et sans débat - la recommandation de ses urbanistes visant à se débarrasser de ses intérêts et de l'entretien de la passerelle Friedman, qui relie le magasin de la Baie d'Hudson au Centre Rideau.

Ce lien avait été créé en 1982 pour faciliter les déplacements des usagers du transport en commun du pont Mackenzie King au marché By, via le centre d'achats.

À l'époque, une entente tripartite de 50 ans avait été signée par la Baie d'Hudson, le propriétaire du Centre Rideau et la Ville d'Ottawa pour assurer les coûts «d'exploitation, d'entretien et de démolition» du pont piétonnier. À cet effet, la Ville d'Ottawa a dépensé plus de 78000$ entre 2003 et 2012 pour diverses réparations à cette structure. Un autre montant de 62000$ était envisagé au cours des trois prochaines années également.

La cure de rajeunissement de 360 millions entreprise par le gestionnaire du Centre Rideau, Cadillac Fairview, prévoit de rénovations de l'ordre de 3 millions$ au pont en question. Pour ce faire, la Ville d'Ottawa a accepté de vendre «ses parts» au promoteur. Le montant de 400000$ s'ajoute au montant identifié pour assurer le coût de l'exploitation et de l'entretien de la liaison aérienne, par la Ville d'Ottawa, d'ici la fin de l'entente originale en 2032.

Par ailleurs, la municipalité a accepté de dispenser le promoteur des frais d'empiétement temporaire, estimés à 50000$, pour l'utilisation de l'emprise de la rue Rideau durant la rénovation de la passerelle Freidman, ainsi que de la démolition d'un plus petit pont piétonnier privé situé plus à l'ouest, à proximité de l'intersection des rues Sussex et Rideau.

Finalement, la Ville a accepté de renoncer à 335000$ en revenus, générés par un permis pour «louer» l'espace aérien municipal au-dessus de la rue Rideau pendant la durée du pacte.

Le conseil municipal doit donner son aval pour officialiser la décision.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer