Trois chauffeurs d'Uber épinglés

Uber a envoyé un message électronique à ses... (Martin Roy, Archives LeDroit)

Agrandir

Uber a envoyé un message électronique à ses membres chauffeurs, jeudi soir, pour confirmer l'ouverture du marché à Gatineau.

Martin Roy, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Pour la première fois depuis l'arrivée en scène du service de covoiturage commercial Uber à Ottawa, l'automne dernier, trois chauffeurs ont admis ne pas avoir respecté la réglementation municipale en matière de taxi.

Trevor Martin, Ephrem Welde Hana et Fayaz Al-Wadaan ont tous trois décidé de ne pas contester leur constat d'infraction devant un juge jeudi. Le trio a plutôt décidé de débourser les 2365$ exigés afin de payer les contraventions qui leur avaient été attribuées pour avoir contrevenu au règlement sur le taxi de la Ville d'Ottawa.

Les amendes varient de 615$ à 875$, selon l'infraction.

Par ailleurs, la comparution de sept autres chauffeurs, qui devaient se présenter devant la cour jeudi à Nepean, a été reportée à jeudi.

Depuis quelques mois, la municipalité multiplie les blitz pour épingler les conducteurs de taxis dits clandestins, dont le système repose sur une application pour téléphones intelligents. En date de jeudi, 48 contraventions avaient été remises à 25 chauffeurs d'Uber.

Rappelons que contrairement à la Ville d'Ottawa, le Bureau de la concurrence du Canada appuie les pratiques de l'entreprise américaine, jugées déloyales par les compagnies de taxis établies.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer