La FARFO appuie la désignation bilingue de la Ville d'Ottawa

Le Nouveau-Brunswick est la seule province officiellement bilingue... (Patrick Woodbury, Archives LeDroit)

Agrandir

Le Nouveau-Brunswick est la seule province officiellement bilingue du Canada.

Patrick Woodbury, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les semaines se succèdent et se ressemblent à Ottawa alors qu'un autre organisme francophone exige le statut bilingue à la Ville d'Ottawa.

La Fédération des aînés et retraités francophones de l'Ontario (FARFO), a adopté à l'unanimité une résolution «appuyant sans réserve la désignation bilingue de la Ville d'Ottawa, capitale du Canada» aussi bien dans le contexte de la Loi sur les langues officielles du Canada que dans le contexte de la Loi sur les services en français de l'Ontario (LSF).

« Les aînés francophones ont rencontré de grands défis linguistiques en Ontario, que ce soit dans le domaine de l'enseignement ou des services essentiels et ils ont grandement contribué à la reconnaissance de la culture francophone dont nous jouissons aujourd'hui. Ces mêmes aînés sont aussi des ambassadeurs chevronnés pour transmettre à la jeune génération que la dualité linguistique du Canada est un élément fondamental», soutient Élizabeth Allard, présidente de la FARFO.

Bien qu'une politique municipale sur les services en français prévoie l'offre de services en français, cette mesure demeure imparfaite et des inégalités subsistent, croit la FARFO.  

À cet effet, rappelons que LeDroit a dévoilé l'incapacité de la municipalité de fournir une copie francophone du budget préliminaire de la Ville aux citoyens qui voulaient le consulter dans leur langue maternelle. Selon la Ville, le «document est beaucoup trop volumineux» pour qu'il soit traduit avant l'adoption officielle du budget, prévue le 11 mars.

Des dizaines d'organismes franco-ontariens et pancanadiens ont réclamé un statut bilingue officiel pour la Ville d'Ottawa au cours des derniers mois.  Le maire Jim Watson refuse depuis toujours d'acquiescer à une telle demande. À son avis, une politique de «bilinguisme pratique» suffit.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer