Le futur train léger d'Ottawa dévoilé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

C'était le jour du grand dévoilement jeudi dans la capitale nationale. La Ville d'Ottawa a dévoilé une réplique grandeur nature du futur train léger qui sillonnera le centre-ville de la municipalité dès le mois de mai 2018.

« Il s'agit d'un jalon important pour le projet du train léger, a déclaré le maire Jim Watson. À ce jour, les citoyens n'ont pu voir les réalisations puisqu'elles se déroulaient sous terre [...] Grâce à cette maquette, nous n'avons pas à attendre jusqu'en 2018 pour voir l'avenir du transport en commun à Ottawa. »

La Ville d'Ottawa invite les citoyens à découvrir le train électrique, le Citadis Spirit d'Alstom, au parc Lansdowne à compter de demain jusqu'à la fin du mois de mars, de 8 h à 20 h, chaque jour. Il sera exposé au pavillon Aberdeen.

« Le fait d'avoir ce modèle à cet endroit au cours des deux prochains mois aidera les citoyens d'Ottawa à réaliser en quoi il consiste. C'était la meilleure façon d'aider les gens à concrétiser ce que sera le train léger », a déclaré à son tour le député d'Ottawa-Orléans, Royal Galipeau, porte-parole du gouvernement fédéral dans ce dossier.

Rappelons que le projet du train léger, un investissement de 2,1 milliards $, a été financé conjointement par le gouvernement du Canada, la province de l'Ontario et la Ville d'Ottawa.

De passage pour une première fois à Ottawa depuis qu'il a été nommé ministre des Transports de l'Ontario en juin dernier, Steven Del Duca a lui aussi salué la mise sur pied de ce projet majeur. « Il s'agit d'un grand moment dans l'histoire de notre province. Bien franchement, il s'agit d'un grand moment dans l'histoire d'Ottawa en ce qui concerne le transport en commun [...] Il était primordial que les trois paliers de gouvernements travaillent de concert pour sa réalisation. »

La Ville d'Ottawa doit bientôt cogner à la porte de la province et du fédéral afin d'obtenir des fonds pour la phase deux du train léger dès 2018. La Ville espère prolonger sa ligne de la Confédération, actuellement en construction, pour ajouter 35 km de rails et 19 nouvelles stations au réseau ferroviaire vers l'est, l'ouest et le sud. Cette extension nécessiterait une contribution financière de 1 milliard $ de tous les paliers.

L'entreprise Alstom construit actuellement 34 trains légers sur rail. Ils seront assemblés et entretenus localement. Le futur service de transport en commun vise à déplacer 10 000 personnes par heure dans chaque direction lors des périodes les plus achalandées de la journée. Chaque train pourra accueillir un maximum de 600 personnes.

La Ville d'Ottawa invite les citoyens à découvrir le train électrique, le Citadis Spirit d'Alstom.  Il sera exposé au pavillon Aberdeen du parc Lansdowne à compter de vendredi jusqu'à la fin du mois de mars, de 8h à 20h, chaque jour.

Plus de détails dans LeDroit du 30 janvier.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer