Des caméras dans l'ouest d'Ottawa

Les quartiers Michele Heights et Britannia ont été... (Photo Ivanoh Demers, archives La Presse)

Agrandir

Les quartiers Michele Heights et Britannia ont été la scène d'affrontements entre les gangs de rue au cours des deux dernières semaines.

Photo Ivanoh Demers, archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La société Logement communautaire d'Ottawa (LCO) prend les devants et installera des caméras non loin de certains de ses logements sociaux de l'ouest de la capitale.

Les quartiers Michele Heights et Britannia ont été le théâtre de trois fusillades liées aux gangs de rue en moins de deux semaines. Ces incidents font en sorte que les locataires des immeubles en question - et les résidents des environs - exigeaient une telle mesure, explique l'organisme.

«Nous lançons un projet pilote en collaboration avec le Service de police d'Ottawa et des organismes communautaires, a signalé mardi Stéphane Giguère, pdg de LCO. Le but est d'identifier les endroits qui sont les plus susceptibles aux dangers afin de réduire la criminalité.»

C'est le quartier Michele Heights qui accueillera le projet pilote. Des caméras y seront installées au cours des prochains jours. D'autres pourraient être installées dans d'autres endroits problématiques après des consultations publiques.

Ce qui importe, croit M. Giguère, c'est que les citoyens témoins de situations potentiellement dangereuses partagent cette information avec leurs voisins et avec les instances publiques. «Ils doivent prendre possession de leur quartier. Les membres de la communauté doivent s'entraider en communiquant entre eux, mais aussi avec les autorités.»

C'est pour jeter les bases d'une meilleure collaboration que le conseiller du quartier touché par cette vague de crime, Mark Taylor, ainsi que des policiers d'Ottawa, des membres de LCO, de Prévention crime Ottawa et de plusieurs maisons communautaires du quartier se sont rencontrés à huis clos mardi.

«Beaucoup de résidents écopent en raison de l'activité criminelle de quelques personnes. Ces bons citoyens méritent de vivre en toute quiétude dans leur communauté», a déclaré M. Taylor.

Des ampoules LED ont d'ailleurs été installées dans les recoins les plus sombres de Michele Heights récemment pour améliorer la sécurité des lieux.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer