Composition des comités et conseils

L'organigramme municipal se précise à Ottawa

Siégera ou ne siégera pas? C'est aujourd'hui que l'identité des membres des... (Archives, LeDroit)

Agrandir

Archives, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Siégera ou ne siégera pas? C'est aujourd'hui que l'identité des membres des divers comités permanents, des sous-comités et des conseils de la Ville d'Ottawa devrait être déterminée. Déjà, certains de ceux-ci attirent l'intérêt des élus en vue du prochain mandat.

Le comité de candidatures, composé de 11 échevins et présidé par le maire Jim Watson, doit examiner les nombreuses nominations ce matin. La semaine dernière, les conseillers municipaux ont établi leurs préférences en répondant à un sondage interne.

En tête de liste, le comité des services communautaires et de protection se démarque alors que 14 des 23 échevins ont manifesté leur volonté d'y oeuvrer. Du nombre, le président sortant, le conseiller du quartier Baie, Mark Taylor, aimerait assurer le suivi des «dossiers complexes» qui se dressent à l'horizon pour les quatre prochaines années.

Le comité d'urbanisme - de loin le plus exigeant des huit regroupements permanents de la municipalité - a aussi piqué l'intérêt de 13 élus. Neuf de ceux-ci en ont d'ailleurs fait l'une de leur priorité. Rappelons que ce comité a été piloté pendant 11 ans par Peter Hume. L'ex-conseiller d'Alta Vista a quitté la vie publique après plus de 20 ans en politique municipale. La vice-présidente du dernier comité d'urbanisme, la conseillère de Barrhaven, Jan Harder, est pressentie pour la présidence. Le nouveau conseiller dans Rivière, Riley Brockington, se dit «disposé» à être nommé vice-président. Cinq des sept autres recrues du conseil municipal sont aussi prêtes à se relever les manches pour s'attaquer aux questions de zonage et de réglementation des immeubles.

Année difficile pour Diane Deans

Par ailleurs, tout laisse croire que la conseillère Diane Deans laissera sa place à la tête de la commission du transport en commun. Ce groupe ne figure pas au sommet de ses préférences, vraisemblablement en raison d'un dernier mandat plutôt difficile. Au cours de celui-ci, elle a dû composer avec plusieurs défis, nul plus exigeant que la gestion de l'accident mortel entre un train VIA Rail et un autobus d'OC Transpo l'an dernier ainsi que de la douzaine de problèmes signalés aux passages à niveau du secteur de Barrhaven depuis. Le conseiller de Beacon Hill-Cyrville, Tim Tierney semble le candidat désigné pour assurer la relève. Aucun autre de ses homologues n'a mis ce comité au haut de leur liste. «Puisqu'il y a deux stations dans mon quartier et en raison de mon expérience de quatre ans au sein de cette commission, je suis intéressé par la présidence», a-t-il expliqué.

Le nouveau venu francophone Jean Cloutier, un comptable d'expérience, s'intéresse lui aussi à une présidence, cette fois à la tête du comité de vérification.

«Mon expérience de travail me serait utile dans l'évaluation des plans et objectifs du vérificateur général. Je tiens à être considéré pour le poste, si l'occasion se présente», plaide le nouvel échevin dans Alta Vista.

Jfdugas@ledroit.com

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer