L'expérience avant l'âge, dit Michael Qaqish

À 29 ans, le conseiller de Gloucester-Nepean-Sud, Michael Qaqish, est devenu... (Patrick Woodbury, LeDroit)

Agrandir

Patrick Woodbury, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

À 29 ans, le conseiller de Gloucester-Nepean-Sud, Michael Qaqish, est devenu l'élu le plus jeune du conseil municipal d'Ottawa, lundi soir, lors de la cérémonie d'investiture qui coïncidait avec la date de son anniversaire. «Beaucoup de gens saluent la présence de jeunes en politique. Personnellement, je ne crois pas qu'il ne faut s'en tenir qu'à l'âge d'un candidat, a-t-il exprimé. Par exemple, j'ai cumulé six ans d'expérience municipale et j'ai aussi travaillé aux trois paliers gouvernementaux. Aucun de mes adversaires lors de la dernière campagne ne détenait une telle expérience et pourtant, ils étaient tous dans la trentaine et la quarantaine. Ainsi, l'âge n'est pas un facteur important selon moi. C'est plutôt de savoir si un conseiller est qualifié pour un poste et s'il est prêt dès le premier jour.» Longtemps considéré le «jeunot» du conseil municipal d'Ottawa, l'échevin dans Rideau-Vanier, Mathieu Fleury, est né deux mois avant M. Qaqish.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer