Watson rencontre Baird aujourd'hui

Le maire d'Ottawa, Jim Watson.... (Patrick Woodbury, Archives LeDroit)

Agrandir

Le maire d'Ottawa, Jim Watson.

Patrick Woodbury, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

«Je ne crois pas que c'est le mandat d'une société d'État de faire de la microgestion pour notre projet du train léger.»

Le maire d'Ottawa Jim Watson, visiblement encore amer vis-à-vis «l'ingérence» de la Commission de la capitale nationale (CCN) dans le dossier du prolongement du réseau ferroviaire dans l'ouest de la ville, doit rencontrer aujourd'hui le ministre fédéral responsable de cet organisme, John Baird.

«Je veux parler avec M. Baird pour que, dans le futur, nous ne soyons pas confrontés à des décisions surprises. Je n'aime pas les surprises. Il faut aussi figurer comment on peut prolonger le train léger à l'ouest sans engranger des dépenses faramineuses. On ne peut tout simplement pas accepter leur plan qui coûtera 300 à 400 millions$ supplémentaires.»

Vendredi dernier, la CCN a tenu une conférence de presse surprise, sans avertir la Ville d'Ottawa, où elle contestait le tracé de la phase deux du train léger vers le centre d'achats Bayshore. Elle a demandé à la municipalité de considérer l'option d'un tunnel au pré Rochester/chemin Richmond en vue de la construction du corridor vers l'ouest. Les dirigeants de la CCN ont expliqué que la municipalité devrait aussi étudier l'option d'un tunnel de 1,2km entièrement souterrain sous la promenade Sir-John-A.-Macdonald.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer