Journée d'accolades et de larmes à l'hôtel de ville

Katherine Hobbs (à gauche), défaite dans Kitchissippi le... (Patrick Woodbury, archives LeDroit)

Agrandir

Katherine Hobbs (à gauche), défaite dans Kitchissippi le 27 octobre dernier et Maria McRea, dans Rivière, ont fait leurs adieux, hier. Eli El-Chantiry, réélu, continuera de siéger à la table du conseil.

Patrick Woodbury, archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

C'était la journée des accolades et des larmes à l'hôtel de ville d'Ottawa mercredi alors que le conseil municipal a tenu sa dernière réunion de son mandat, huit échevins disant adieu à la vie publique.

« J'ai toujours su quand c'était le temps de partir. C'est le temps. Vingt ans se sont écoulés juste comme ça. Un bon 20 ans. Ce fut un bon parcours » a commenté avec un trémolo dans la voix le vétéran politicien du quartier Innes, Rainer Bloess.

La Ville d'Ottawa a honoré les huit conseillers sortants mercredi pour leurs « services rendus » à la municipalité. Un cadre avec une photo d'un projet pour lequel ils ont oeuvré « avec acharnement » leur a été remis. Chacun a aussi profité de l'occasion pour faire part de leurs états d'âme et effectuer leurs remerciements d'usure.

Les deux doyens du conseil municipal, la conseillère Diane Holmes (Somerset) et Doug Thompson (Osgoode), ayant tous deux cumulé plus de 30 ans à la table décisionnelle, ont d'ailleurs emprunté une approche différente en matinée.

La première a été particulièrement brève lors de son allocution d'à peine une minute tandis que M. Thompson a pris son temps pour boucler la boucle. Il a d'ailleurs pigé dans ses souvenirs pendant près de 20 minutes. « La décision de prendre ma retraite a été très difficile pour moi », a-t-il lancé visiblement triste de tourner la page.

Maria McRae émue

La journée de mercredi a été particulièrement émouvante pour Maria McRae. La conseillère du quartier Rivière a annoncé que sa belle-mère de 91 ans, « un modèle pour les femmes », était décédée pendant la nuit. Elle a dédié sa journée en son honneur.

Malgré ce moment émouvant, elle a aussi rappelé comment il était amusant de travailler avec le maire Jim Watson. « Ceci est l'un des meilleurs emplois que quelqu'un peut avoir dans sa vie. Mais il faut aimer ce boulot pour bien le pratiquer, a-t-elle rappelé. La Ville d'Ottawa rock mais moi j'ai rocké la Ville d'Ottawa. »

De son côté, le conseiller Peter Hume, qui a fait son entrée en politique municipale en 1991 avec M. Watson, a plaidé pour que le maire continue à s'intéresser aux dossiers d'urbanisme après son départ. M. Hume a piloté le complexe comité de l'urbanisme depuis plus de 10 ans et dit avoir apprécié la confiance que le maire lui a accordée dans son travail. « Vingt-trois ans. Quel beau parcours. Pendant cette période, il y a eu de belles réalisations », a déclaré celui qui entend maintenant passer plus de temps auprès de sa famille.

« Les gens pensent que le maire Watson ne fait pas une différence. Au contraire, il fait une grande différence [...] Mais chaque fois que je me suis présentée à un événement, il m'avait précédée. C'était frustrant » a blagué de son côté Katherine Hobbs, défaite dans Kitchissippi le 27 octobre dernier.

La conseillère dit avoir apprécié ses quatre ans à l'hôtel de ville, elle qui a été poussée à aider son prochain à la suite d'un voyage en Éthiopie, où le manque d'infrastructures l'avait perturbée. « Je ne peux remercier assez la Ville d'Ottawa pour cette expérience. »

L'autre échevin défait aux élections municipales, Peter Clark, a salué, pince-sans-rire, ses années au conseil municipal. « Je passe maintenant à autre chose. J'ai hâte de passer à autre chose... »

Le dernier mot est revenu à Steve Desroches, conseiller dans Gloucester-Nepean-Sud.

« Au cours des huit dernières années, j'ai eu une perspective unique me permettant de voir notre ville s'épanouir. Chaque fois que j'ai pris une décision, j'avais le sort de mes quatre enfants en tête. Il faut penser à la prochaine génération et non à la prochaine élection. »

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer