Hôpital Queensway: la campagne de 1,5 million est lancée

Tom Schonberg, président de l'hôpital.... (Étienne Ranger, LeDroit)

Agrandir

Tom Schonberg, président de l'hôpital.

Étienne Ranger, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Deux conseillers municipaux du secteur Nepean, à Ottawa, ont donné le coup d'envoi jeudi à une campagne de financement communautaire de 1,5 million $ afin d'aménager une nouvelle aile de l'Hôpital Queensway Carleton (HQC) visant à soigner les personnes âgées avec une approche holistique.

«L'ancienne Ville de Nepean a toujours considéré le Queensway Carleton comme notre hôpital communautaire, soutient Jan Harder, conseillère du quartier Barrhaven. Au fil des ans, les résidents de ce secteur ont maintes fois contribué à des campagnes de financement grâce à ce sentiment d'appartenance. Nous leur demandons encore une fois d'aider leur hôpital.»

«Nous demandons à chaque maisonnée du secteur de Nepean de verser 30 $ à la cause. Cela nous permettra d'atteindre notre objectif de 1,5 million $», plaide à son tour Rich Chiarelli, échevin du quartier Collège.

Le projet de la nouvelle unité en soins actifs d'une valeur de 10,8 millions $, lancé il y a environ un an, avait  reçu un coup de pouce de 8,8, millions de la province d'Ontario en janvier dernier.  La première ministre de l'Ontario, Kathleen Wynne, avait même fait le détour à Ottawa pour en faire l'annonce.  Maintenant, c'est au tour de la Fondation de l'HQC de recueillir des fonds pour réaliser le projet.

«Nous ciblons 3 millions $. La moitié doit être amassée par une campagne populaire auprès des résidents, l'autre par l'entremise de dons philanthropiques ou d'entreprises», note la présidente de la Fondation Melanie Adams.

Le coussin d'un million de dollars servira à acheter de l'équipement ou éponger des coûts supplémentaires, ajoute-t-elle.

La campagne de financement communautaire de 1,5 million doit durer un an. «Ce sera une initiative personnalisée, abordable et amusante», promet Mme Harder.

L'unité multidisciplinaire de thérapie sera munie de 34 lits et vise à offrir une kyrielle de soins faits sur mesure pour les personnes âgées afin de leur permettre de retourner à la maison ou dans leur résidence.

«Au-delà des soins physiques, c'est un programme de soins vraiment important. Il vise à venir en aide aux personnes âgées frêles dès leur arrivée à l'urgence, mais contrairement aux autres hôpitaux où l'on cible un symptôme ou une condition, nous favoriserons désormais une approche plus holistique et nous prendrons en considération tous les facteurs liés à la santé. Donc, si par exemple une personne a trois problèmes chroniques, comment influencent-ils la pneumonie du patient ? » illustre Tom Schonberg, pdg de l'HQC.

L'unité multidisciplinaire devrait être en mesure d'accueillir ses premiers patients d'ici environ deux ans.

« Il existe seulement une autre unité du genre en province. Elle se trouve à Toronto», rappelle le médecin Fraser Miller, chef du Département de gériatrie de l'hôpital.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer