Les électeurs de Kitchissippi montrent la porte à Hobbs

Tout au long de la campagne, Jeff Leiper a... (Simon Séguin-Bertrand, archives LeDroit)

Agrandir

Tout au long de la campagne, Jeff Leiper a vivement critiqué Katherine Hobbs (sur la photo) quant à sa proximité avec les promoteurs immobiliers.

Simon Séguin-Bertrand, archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les résidents du quartier Kitchissippi n'ont pas redonné leur confiance à la conseillère municipale Katherine Hobbs, alors que Jeff Leiper l'a emporté avec une confortable avance.

L'ancien président de l'Association communautaire de Hintonburg a récolté plus de 55% des suffrages, loin devant sa principale rivale, qui frôlait les 30% des voix. Jeff Leiper a été l'un des premiers candidats à annoncer sa candidature en janvier et il a été tout aussi rapide pour remercier ses électeurs dans la langue de Molière et de Shakespeare, hier soir.

«La campagne électorale ne se termine pas ce soir. Au cours des prochains mois, j'aurai besoin de votre énergie, la même que celle que vous avez démontrée au cours des derniers mois, pour nous permettre de construire un quartier dynamique et vert, un quartier à notre image», a lancé M. Leiper devant plusieurs partisans réunis dans un pub du centre de la ville.

La conseillère sortante a tenu à féliciter son adversaire en précisant qu'elle était fière de la campagne qu'elle avait menée. Elle n'a pas précisé ses ambitions futures, si ce n'est qu'un projet de voyage la semaine prochaine.

«Peu importe le résultat de ce soir, j'avais prévu prendre des vacances au cours de la prochaine semaine. Pour la suite, je verrai. J'ai eu une bonne vie avant la politique et j'aurai certainement une belle vie après la politique», a indiqué Mme Hobbs.

Tout au long de la campagne, M. Leiper a vivement critiqué la conseillère sortante quant à sa proximité avec les promoteurs immobiliers. Il lui reprochait notamment d'avoir accordé sa confiance à plusieurs projets immobiliers alors que plusieurs résidents s'y opposaient. Contrairement à cette dernière, le nouveau conseiller municipal a refusé les dons d'entreprise durant sa campagne. Il souhaite insuffler ce vent de transparence au sein du nouveau conseil municipal.

«Nous avons beaucoup de travail à faire à court mais aussi à long terme pour faire de la Ville d'Ottawa une ville remarquable», a souligné Jeff Leiper, enthousiaste devant ce défi.

Renouveau au conseil

Le nouveau conseiller municipal du quartier Kitchissippi sera appelé à côtoyer quelques doyens autour de la table du conseil. Dans le quartier Gloucester-Southgate, Diane Deans, a été réélue avec 56% du vote devant sa principale rivale, Lilly Obiana, qui a obtenu 22% des suffrages.

Le conseiller sortant David Chernushenko a lui aussi été réélu dans le quartier Capital. Le conseiller Chernushenko retournera à l'hôtel de ville avec un mandat fort de ses électeurs alors qu'il a obtenu 76% des voix.

Plusieurs quartiers du centre d'Ottawa ont toutefois hérité de nouveaux visages en raison du départ de la vie politique municipale de certains conseillers. C'est le cas dans le quartier Somerset où Catherine McKenney a été élue avec 40% des voix. Les résidents d'Alta Vista ont accordé leur confiance à Jean Cloutier qui a terminé la soirée avec plus de 47% des votes. Dans le quartier Rivière, Riley Brockington l'a emporté avec 38% des suffrages. George Darouze, fort de l'appui du conseil sortant Doug Thompson, et Michael Qaqish ont respectivement été élus dans Osgoode et Gloucester-Nepean-Sud.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer