Watson veut aider les entrepreneurs

Le maire sortant Jim Watson et la propriétaire... (Martin Roy, LeDroit)

Agrandir

Le maire sortant Jim Watson et la propriétaire de la boutique Half Full Glassware & Accessories, Marie-France Marquis.

Martin Roy, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Jim Watson veut donner un coup de pouce additionnel pour venir en aide aux entrepreneurs qui se lancent en affaires, s'il est réélu le 27 octobre prochain.

Le maire d'Ottawa a annoncé qu'il injecterait une somme additionnelle de 370000$ par an au budget d'exploitation de l'organisme Investir Ottawa, le poumon de la création de PME dans la capitale nationale.

«Il est peu commun qu'une grande entreprise crée une centaine d'emplois chaque mois. Toutefois, nous voyons une centaine de petites entreprises prendre forme dans notre ville. Avec deux emplois ici, ou 5 à 10 emplois là, la croissance économique s'enrichit. Il faut appuyer ces entreprises. Elles sont la pierre angulaire d'un moteur économique diversifié, a soutenu M. Watson. Nous sommes après tout, la capitale canadienne de la création de jeunes entreprises.»

Les nouveaux fonds consentis permettront de développer de nouveaux programmes ou ajouter des consultations entre des experts et de futurs entrepreneurs. Le maire estime que cette somme permettra de créer 1200 emplois d'ici les quatre prochaines années.

Promesse applaudie

Marie-France Marquis est la première personne à louanger des bienfaits d'une association avec Investir Ottawa. La propriétaire de l'entreprise Half Full Glassware & Accessories du chemin Richmond, lieu de l'annonce de vendredi, s'est lancée en affaires après avoir perdu son emploi au gouvernement fédéral à la suite de compressions du gouvernement Harper. Sa boutique, qui se spécialise dans les accessoires de vins, de bières et de spiritueux, est ouverte depuis 18 mois.

«J'ai toujours voulu me lancer en affaires et c'était le bon moment. J'ai approché les spécialistes d'Investir Ottawa pour obtenir des conseils et des informations très concrètes puisqu'il s'agit de la première fois que je me lançais dans l'entrepreneuriat. Cela m'a permis d'aller chercher des outils supplémentaires, mais aussi de bâtir ma confiance en moi. Cela m'a également permis d'éviter des erreurs», explique-t-elle.

Autres engagements

M. Watson a profité de l'occasion pour annoncer deux autres engagements en matière de développement économique vendredi.

La réalisation de la première phase du Centre d'innovation Bayview, ni peu ni moins considéré comme le futur système nerveux central du développement économique dans la capitale nationale, s'avère sa grande priorité, dit-il. L'endroit doit servir notamment de lieu d'hébergement d'Investir Ottawa et doit offrir des services élargis d'incubation pour la création d'emplois. Déjà, 30 millions$ en fonds municipaux et provinciaux ont été consentis au projet.

Par ailleurs, le maire sortant veut tenir un sommet sur l'éducation et l'économie en 2016. L'objet est d'explorer les possibilités de collaboration en matière de développement économique avec plusieurs partenaires, économiques et éducatifs, de la région. Il s'attend notamment à ce que ce sommet génère des idées sur la façon dont les étudiants et éducateurs peuvent tirer profit du futur Centre d'innovation.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer