Un conseiller promet un sentier récréatif de 6,5 millions à Orléans

Le conseiller sortant de Cumberland, Stephen Blais, veut aménager un sentier... (Courtoisie)

Agrandir

Courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le conseiller sortant de Cumberland, Stephen Blais, veut aménager un sentier récréatif de 6,5 kilomètres à Orléans s'il est réélu au scrutin municipal d'Ottawa le 27 octobre prochain.

La promesse du candidat sortant vise à assurer un lien direct entre le chemin Trim et le chemin Navan au sud du secteur. Cette voie polyvalente permettra aux adeptes de vélo, de jogging, de la marche, du patin à roues alignées ou du ski de fond de pratiquer leur sport en toute quiétude, loin de la circulation. Pour l'heure, bon nombre de pistes cyclables longent des rues principales à Orléans.

« Le Sentier TransOrléans pour piétons et cyclistes serait un couloir entièrement séparé et sécuritaire, explique M. Blais. Il agirait comme l'épine dorsale d'un réseau plus large à Orléans et Cumberland.»

L'échevin entend utiliser le couloir actuellement réservé pour le projet de prolongement du Transitway de Cumberland pour sa mise en oeuvre.

«Ça peut prendre 20 ou 30 ans avant que ce projet voit le jour. Nous entretenons déjà ces endroits à l'été en coupant le gazon.  Pourquoi ne pas en faire un sentier récréatif», plaide-t-il.

La première phase serait construite à partir du parc Millennium sur le chemin Trim jusqu'au chemin Tenth Line.  M. Blais n'a pas chiffré  le coût de son projet, citant seulement qu'un tel projet nécessiterait des investissements de «plusieurs millions». Il est confiant toutefois de pouvoir trouver le financement nécessaire pour réaliser le sentier récréatif.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer