Plus de radars photo aux feux rouges, dit Watson

Le maire sortant d'Ottawa, Jim Watson, qui promet... (Martin Roy, LeDroit)

Agrandir

Le maire sortant d'Ottawa, Jim Watson, qui promet de tabler sur la sécurité routière, a rencontré des citoyens hier dans les rues de la capitale.

Martin Roy, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Attendez-vous à plus de radars photo aux intersections achalandées d'Ottawa, si le maire Jim Watson est réélu le 27 octobre.

Le premier magistrat a dévoilé vendredi trois nouveaux engagements de sa plateforme électorale en matière de sécurité routière.

« Si je suis réélu, je veux ajouter 20 caméras à des feux rouges aux quatre coins de la ville. Ceci vise à ralentir les ardeurs des conducteurs agressifs. J'estime qu'il faut réduire les occasions de griller un feu rouge pour les fanatiques de la vitesse », lance-t-il.

Ainsi, le nombre de radars photo passerait de 33 à 53 sous la gouverne de M. Watson. Ce dernier n'a pu chiffrer le montant de cette dépense toutefois. En 2013, les équipements existants ont coûté 1,1 million à la ville et les quelque 9100 constats d'infraction ont généré 2,2 millions en revenus. « Nous devons faire un appel d'offres. Ça pourrait être moins que 1,1 million, mais c'est possible que ce soit plus cher aussi », a-t-il affirmé.

M. Watson suggère aussi de verser les fonds recueillis à de multiples initiatives pour mieux renforcer le Code de la route. « La police ne peut pas être présente à toutes les intersections en tout temps, mais nous pouvons dissuader les conducteurs d'enfreindre les règles. »

Nouveau fonds de 1 M $

Le maire sortant s'engage de plus à créer un nouveau fonds annuel d'un million de dollars pour mettre sur pied diverses mesures de sécurité routière et de modération de la circulation. Ce montant serait partagé au sein des 23 quartiers de la ville. Chaque secteur déciderait comment utiliser leurs fonds, selon leurs besoins. Auparavant, les conseillers municipaux devaient piger dans leur budget municipal personnel pour répondre à la demande des citoyens. « Nous savons par expérience qu'il n'est pas nécessaire de dépenser beaucoup d'argent pour faire une différence », a-t-il soutenu.

Finalement, M. Watson a promis de bonifier le programme d'amélioration de la sécurité des routes, qui s'attaque notamment à la conduite distraite et à la conduite agressive. Au lieu d'injecter 75 000 $ par année, il s'engage à verser 500 000 $.

« La vitesse sur les routes inquiète beaucoup de citoyens. Il s'agit en fait du deuxième plus gros enjeu à leurs yeux après la réalisation du train léger lorsque je les rencontre dans mon porte-à-porte », dit-il.

Depuis le début de la campagne électorale, M. Watson a annoncé des engagements financiers totalisant 4,1 millions $ par année. Il entend s'acquitter de ses obligations en comptant sur les 4,6 millions $ que la municipalité épargnera l'an prochain à la suite de la prise en charge de certains services par la province de l'Ontario.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer