AppspourOttawa: une deuxième mouture «plus ciblée»

L'hôtel de ville d'Ottawa.... (Étienne Ranger, LeDroit)

Agrandir

L'hôtel de ville d'Ottawa.

Étienne Ranger, LeDroit

Partager

La deuxième mouture d'AppspourOttawa sera «plus ciblée», promet la Ville d'Ottawa, ouvrant la porte aux idées du grand public dès les premières heures du concours de conception d'applications pour téléphones intelligents, tablettes électroniques et ordinateurs.

Le conseiller Tim Tierney, président du sous-comité municipal des technologies de l'information, a procédé au lancement du concours, lundi matin. Il a invité les résidents de la capitale à soumettre leurs idées sur le www.ottawa.ca d'ici le 10 mars. Les concepteurs de partout au Canada pourront soumettre leurs applications entre le 11 mars et le 12 mai.

Les suggestions du public devraient aider les concepteurs à choisir les applications à développer selon les idées qui semblent les plus populaires et les plus utiles, a indiqué M. Tierney.

Les concepteurs des meilleures applications seront récompensés lors d'une cérémonie de remise des prix, en juin. Les applications soumises seront jugées selon leur utilité, leur convivialité et leur «accessibilité à une plus grande partie de la population». Le bilinguisme sera un atout majeur, a précisé M. Tierney au Droit.

Des prix seront accordés aux trois meilleures applications dans les catégories des transports, du divertissement, de la vulgarisation des services municipaux et de l'analyse et la visualisation des données ouvertes de la municipalité. Le premier prix de chaque catégorie sera accompagné d'une bourse de 3000$.

Il y aura également un prix pour la meilleure application étudiante et un prix pour le choix du public, de même que des prix pour les meilleures applications Microsoft 8, le géant américain de l'informatique étant un commanditaire majeur du concours.

La première mouture d'AppspourOttawa, en 2011, avait donné l'occasion à des informaticiens en herbe de mettre au point près d'une centaine d'applications fonctionnant à partir des données de l'administration municipale. Aucune de ces applications n'avait reçu le sceau officiel de l'hôtel de ville, étant toutes unilingues anglaises.

Toutes nos nouvelles sur ledroitsurmonordi.ca

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer