Dépenses des élus: toujours pas de bilan... pour 2011

Les dépenses des élus de la Ville d'Ottawa... (Étienne Ranger, LeDroit)

Agrandir

Les dépenses des élus de la Ville d'Ottawa pour l'année 2011 n'ont toujours pas été dévoilées... alors que l'année 2012 prend fin dans deux jours.

Étienne Ranger, LeDroit

Partager

Sur le même thème

François-Pierre Dufault
Le Droit

La divulgation des dépenses de bureau des élus de la Ville d'Ottawa connaît des ratés. L'administration municipale tarde depuis plus d'un an à afficher sur Internet les rapports de dépenses du maire Jim Watson et de ses conseillers pour les derniers mois de 2011, a constaté LeDroit.

Il est donc impossible de savoir combien les élus municipaux ont dépensé en bout de piste, l'an dernier, et surtout comment ils ont fini d'épuiser leurs budgets totalisant un peu plus de 6 millions$.

Depuis bientôt deux ans, les membres du conseil et de la haute direction municipale sont tenus de divulguer, sur une base mensuelle, toutes leurs dépenses pour les événements communautaires, les dons et commandites, les fournitures de bureau, ainsi que les salaires de leurs employés. La mesure a pour but d'encourager la transparence.

Or, l'an dernier, seulement huit élus ont comptabilisé leurs dépenses sur le www.ottawa.ca jusqu'à la fin novembre. Sept de leurs collègues ont brossé un portrait complet de leurs dépenses jusqu'à la fin octobre. Sept autres élus, y compris M.?Watson, ont fait relâche à compter de la fin septembre. Deux élus, Mark Taylor et Doug Thompson, n'ont soumis que des données partielles après le 31?août.

En date du 30?septembre 2011, le maire Watson avait dépensé 442263?$, soit un peu plus de la moitié de son budget de 778000?$. Chez les conseillers, seul M.?Taylor semblait en passe de défoncer son budget de 233874?$, ayant dépensé près de 160000?$ à la fin août, soit plus que certains de ses collègues à la fin novembre.

M.?Watson a fait de la divulgation des dépenses des élus et de la haute direction d'Ottawa la pierre angulaire de sa réforme de la gouvernance municipale, amorcée en 2010. «Nous avons fixé des normes plus élevées pour mettre en lumière la manière dont sont dépensés les dollars que les contribuables ont si chèrement gagnés», avait-il déclaré l'an dernier, lors de la publication des premiers rapports.

Retards difficiles à expliquer

La Ville d'Ottawa n'était pas en mesure d'expliquer pourquoi certains rapports de dépenses de 2011 n'étaient toujours pas disponibles sur son site Web.

Les élus ont recommencé à compiler leurs dépenses mensuelles en janvier dernier. Leurs rapports des neuf premiers mois de 2012 sont disponibles sur le www.ottawa.ca. «Les dépenses d'octobre seront bientôt en ligne», a fait savoir Jocelyne Turner, porte-parole de l'administration municipale.

Plus de détails dans l'édition du Droit du 29 décembre 2012 ou sur ledroitsurmonordi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer