Un cinquième candidat dans la course à la mairie de Gatineau

Clément Bélanger a quitté ses fonctions de chef... (Courtoisie, Facebook)

Agrandir

Clément Bélanger a quitté ses fonctions de chef de cabinet au ministère des Services publics et Approvisionnement Canada pour tenter sa chance en politique municipale, lui qui y songeait depuis un certain temps.

Courtoisie, Facebook

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le fonctionnaire fédéral Clément Bélanger est devenu mercredi la cinquième personne dans la course à la mairie de Gatineau.

La Commission de la fonction publique (CFP) a donné son aval au Gatinois pour qu'il puisse briguer les suffrages pour le scrutin du 5 novembre prochain. 

M. Bélanger a toutefois dû quitter ses fonctions de chef de cabinet au ministère des Services publics et Approvisionnement Canada pour tenter sa chance en politique municipale, lui qui y songeait depuis un certain temps.

«J'ai le profond désir de redonner à la politique municipale ses lettres de noblesse. Depuis plusieurs mois, j'ai consulté des citoyens de partout à Gatineau, du secteur Buckingham à celui d'Aylmer, en passant par Masson-Angers, Gatineau et Hull. Tous sont unanimes : nous pouvons faire mieux. Ensemble, nous propulserons Gatineau vers son plein potentiel !», a déclaré M. Bélanger dans un communiqué.

Clément Bélanger prendra toutefois la route de la campagne électorale que la semaine prochaine puisqu'il est affligé par la mort subite de sa mère, décédée samedi dernier d'un AVC. 

M. Bélanger est père de famille de trois enfants, et il possède plus de 20 ans d'expérience dans le développement local, la gestion financière, les ressources humaines et les communications. Il a notamment travaillé pour l'ancien ministre responsable de l'Outaouais, Benoît Pelletier, ainsi qu'à l'Agence canadienne de développement international (ACDI).

M. Bélanger joint donc dans la course le maire actuel, Maxime Pedneaud-Jobin, les conseillers municipaux Denis Tassé et Sylvie Goneau ainsi que le directeur général de la municipalité de Bowman, Rémi Bergeron.

Les élections municipales auront lieu dans un peu plus de huit semaines.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer