Retour en politique pour Aurèle Desjardins

Aurèle Desjardins, accompagné du maire de Gatineau et... (Simon Séguin-Bertrand, Le Droit)

Agrandir

Aurèle Desjardins, accompagné du maire de Gatineau et chef d'Action Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin.

Simon Séguin-Bertrand, Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Aurèle Desjardins a quitté la politique municipale après avoir perdu la course à la mairie contre Marc Bureau. Il y revient aujourd'hui comme candidat dans l'équipe d'Action Gatineau et souhaite de nouveau représenter les résidents du district Lac-Beauchamp comme il l'a fait de 1999 jusqu'à sa sortie en 2009.

Pour Action Gatineau, l'ajout d'un candidat qui est un politicien d'expérience ayant siégé au comité exécutif et qui a présidé le comité du Plan financier long terme de la Ville de Gatineau pourrait s'avérer un atout important pour le maire Maxime Pedneaud-Jobin. Aurèle Desjardins sera en terrain connu quand s'amorceront les débats sur les finances municipales et l'entretien des infrastructures, des thèmes de campagne qui seront chers à l'adversaire du maire, Denis Tassé.

L'enjeu majeur du prochain mandat sera financier, assure-t-il. « Il y aura beaucoup de débats sur ça, sur les infrastructures et les grands projets », ajoute l'ancien conseiller. Il n'a toutefois pas l'intention d'embarquer dans la bataille de l'asphalte contre les bibliothèques. Pour lui, ce qui doit primer, c'est l'équilibre.

« Toutes les grandes villes parlent d'infrastructures, mais pour qu'une ville vive, il y a aussi les autres grands projets, insiste M. Desjardins. On ne peut pas tout mettre de côté pour se concentrer uniquement sur une seule chose. Il faut faire la part des choses et équilibrer tout ça. Une ville c'est aussi les loisirs, la culture et ses aînés. »

Attiré par l'équipe

En cours de réflexion, il est devenu clair pour M. Desjardins que son retour en politique allait se faire au sein d'une équipe dont les objectifs sont clairement définis, autant pour le quartier qu'il souhaite représenter que pour la ville dans son ensemble. 

« Il faut que tu fasses partie d'une équipe si tu veux faire avancer des choses, dit-il, et j'ai décidé de me présenter avec l'équipe du maire. Il a beaucoup à apporter et tout ce qui tourne autour de la philosophie de parti me rejoint. » 

Le chef d'Action Gatineau ne cachait pas sa satisfaction en annonçant la candidature de M. Desjardins, surtout que la décision de ce dernier de joindre Action Gatineau a été mûrement réfléchie. « C'est quelqu'un qui réfléchit avant de parler et de prendre des décisions, a noté le maire. C'est ce qu'il a fait et de façon rigoureuse. C'est une bonne nouvelle pour Gatineau. M. Desjardins est un homme d'expérience dans beaucoup de domaines. Il connaît la mécanique municipale. Il ne sera pas surpris. Il a en plus de l'expertise en développement économique et il a été dix ans avec le Centre des aînés de Gatineau. Il se présente dans un quartier qui a besoin d'aide et qui est complexe avec ses enjeux de pauvreté, ses aînés et son développement économique. Il connaît le Vieux-Gatineau comme le fond de sa poche. Il a l'envergure nécessaire pour ce quartier. »




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer