Le pont des Chaudières tient bon

Le ministre des Transports Marc Garneau était de... (Patrick Woodbury, Le Droit)

Agrandir

Le ministre des Transports Marc Garneau était de passage dans la région.

Patrick Woodbury, Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Crue historique en Outaouais
Crue historique en Outaouais

Tout sur la crue historique de 2017 »

De passage à Gatineau mercredi matin, le ministre fédéral des Transports Marc Garneau a confirmé que le pont des Chaudières tenait le coup, malgré la grande force du courant de la rivière des Outaouais.

Les crues exceptionnelles mettent les ponts à dure épreuve. La pression de l'eau est énorme sur la structure du pont des Chaudières, depuis plusieurs jours.

« Je viens de voir un rapport, qui est fait tous les jours, et le pont des Chaudières est solide », a dit le ministre, accompagné du maire de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin.

Deux autres ponts reliant Gatineau à Ottawa, Alexandra et Macdonald-Cartier, sont aussi sous la responsabilité du fédéral. Les ponts du Portage et Champlain relèvent de la Commission de la capitale nationale.

Drones et embarcations

Par ailleurs, le ministre des Transports demande aux utilisateurs de drones de ne pas faire voler leurs appareils au-dessus des zones affectées par les inondations.

« Des hélicoptères sont déployés (près des zones affectées). J'encourage (les propriétaires de drones) à ne pas les utiliser. Ils volent à la même altitude que les hélicoptères. Il faut être prudent. »

M. Garneau a rappelé que les embarcations nautiques doivent respecter une limite de vitesse, que ce soit sur la rivière des Outaouais ou sur le fleuve Saint-Laurent.

« Les vagues amplifient les inondations sur les berges. »




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer